Le CITE sera recentré sur certains travaux…

Les contribuables n'ont qu'une petite fenêtre de tir pour profiter du crédit d'impôt au titre de leurs dépenses d'isolation thermique des parois vitrées. © wajan_123RF
Le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE), accordé aux contribuables, qu'ils soient propriétaires, locataires ou occupants à titre gratuit de leur résidence principale, qui effectuent des dépenses pour la qualité environnementale de leur logement, ne s'éteindra pas au 1er janvier 2018. En revanche, à partir de cette date, la liste des travaux au titre desquels le crédit d'impôt est alloué sera réduite. Les chaudières à fioul seront ainsi exclues du dispositif. Le taux de l'avantage fiscal sera par ailleurs abaissé de 30 à 15%  pour les dépenses d'achat de matériaux d'isolation thermique des parois vitrées, de volets isolants et de portes d'entrée donnant sur l'extérieur du 1er janvier au 30 juin 2018. Passée cette date, ces dépenses perdront elles aussi leur éligibilité au crédit d'impôt.
Suggestions de contenus