(Trop) écouter la presse généraliste

Il faut se méfier des conseils provenant de la presse non-spécialisée. © qvist_123RF
"D'une manière générale, quand la presse 'grand public' commence à faire sa couverture sur la Bourse et sur le fait que c'est le moment d'acheter, c'est plutôt le moment de vendre !", s'amuse Maxime Chipoy qui vise les Unes parfois sensationnalistes de publications, dont la finance n'est pas le cœur de métier et qui offrent néanmoins leurs conseils. "Les gens malins sont passés avant et là cela vise le très très grand public. On peut donc y laisser des plumes", ajoute-t-il.
Suggestions de contenus