Le palmarès des éditeurs de logiciels français dévoilé

Le palmarès des éditeurs de logiciels français dévoilé Les 250 premiers éditeurs français sont en forme. Selon la dernière étude du Syntec, l'édition logicielle hexagonale a connu une croissance à deux chiffres l'année dernière. Le SaaS pèse de plus en plus lourd.

L'industrie française du logiciel se porte bien à en croire le dernier "Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français" publié par le Syntec Numérique et Ey. Le chiffre d'affaires cumulé des 330 éditeurs analysés dans le cadre de cette enquête a enregistré sur un an une croissance à deux chiffres, de 12%, pour atteindre 8 milliards d'euros en 2012. L'année dernière, la hausse avait été de 8%.

Près des deux tiers de ce chiffre d'affaires cumulé est cependant apporté par seulement 5% des éditeurs. Mais les forces en présence évoluent, puisque la part des entreprises réalisant moins de 10 millions d'euros a diminué cette année (de 70% à 57%) au profit de celles réalisant un chiffre d'affaires situé entre 10 et 50 millions d'euros (de 23% à 33%).

La percée du SaaS

Autre évolution significative observée cette année, la proportion du chiffre d'affaires liée au SaaS dépasse désormais les 10% pour atteindre 11%, alors qu'elle était de 8% en 2011. Mais là encore, la taille de l'éditeur peut faire varier cette proportion. Pour les éditeurs réalisant moins de 50 millions d'euros de chiffre d'affaires, les logiciels en mode SaaS représentent en effet désormais 15% de l'activité. "Cela indique une tendance plus naturelle pour ces sociétés de plus petite taille à se positionner directement sur ce modèle", analyse Franck Sebag, associé Ey en charge de l'étude.

A noter enfin que les dépenses consacrées à la recherche et au développement varient aussi selon le chiffre d'affaires de l'éditeur. Ainsi, pour ceux réalisant plus de 50 millions de chiffre d'affaires, ces dépenses en R&D ont représenté 13% du chiffre d'affaires. Pour ceux affichant moins de 50 millions, cette part grimpe à 20%. L'étude estime que ces éditeurs français ont investi 1 milliard d'euros en R&D l'année dernière.
 

editeurs franã§ais
Le Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français, dont est issu le Top 30 ci-dessus, est réalisé sur la base d'une enquête par questionnaire. Seules sont incluses dans ce panorama les sociétés françaises déclarant ne pas être filiales d'un groupe étranger sur l'exercice concerné. © EY et Syntec Numérique

Le palmarès des éditeurs de logiciels français dévoilé
Le palmarès des éditeurs de logiciels français dévoilé

L'industrie française du logiciel se porte bien à en croire le dernier "Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français" publié par le Syntec Numérique et Ey. Le chiffre d'affaires cumulé des 330 éditeurs analysés dans le cadre de...