Cycloid, nouveau bras armé du cloud d'Amazon en France

Cycloid, nouveau bras armé du cloud d'Amazon en France La start-up parisienne commercialise une solution conçue pour industrialiser les déploiements et la maintenance d'applications sur Amazon Web Services.

Spécialiste du DevOps, Cycloid a bâti une plateforme de déploiement et d'intégration continus taillé pour le cloud d'Amazon. La start-up parisienne a été fondée en avril 2015 par Benjamin Brial. Qui n'est pas tout à fait un inconnu. Cet entrepreneur de 33 ans, diplômé de l'INSEEC, a été pendant près de deux ans responsable des ventes d'eNovance. Un spécialiste français bien connu dans l'univers OpenStack qui est acquis par Red Hat en 2014 pour pas moins de 70 millions de dollars. Dans la foulée de l'opération, Benjamin Brial prend la tête du développement des marchés de l'éditeur californien pour la région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique). Un poste qu'il occupe durant un an et demi avant de lancer son activité.

Benjamin Brial, fondateur de Cycloid, lors de la cérémonie des Trophées d'EuroCloud France 2017, lors de laquelle sa société a reçu le prix de la meilleure start-up. © EuroCloud

Certifié Advanced technology et Consulting partner par AWS, Cycloid a remporté en juillet dernier le trophée d'EuroCloud France dans la catégorie start-up. La société était par ailleurs l'unique sponsor français de la dernière édition de l'événement mondial d'AWS (re:Invent) qui se tenait fin novembre à Las Vegas.

Une solution orientée DevOps

Avec ses 15 salariés, la société bénéficie de plusieurs belles références, à la fois parmi les jeunes pousses (Millésima, Frizbiz) et les grandes entreprises (France Télévisions, Toyota, Warner Bros). Mi-octobre, elle indiquait avoir signé pour plusieurs millions d'euros de contrats à l'international. Une montée en puissance d'autant plus exemplaire que Cycloid est pour l'heure entièrement autofinancée (la société n'affiche aucune levée de fonds au compteur).

Le secret de Benjamin Brial ? Une offre conçue pour orchestrer la production informatique de bout en bout sur AWS. "Entre un PaaS très automatisé mais nécessitant beaucoup de redéveloppements et un IaaS impliquant peu de replateforming et en revanche un gros travail de configuration, nous proposons une solution intermédiaire", explique le fondateur.

Certes en la matière il est toujours possible de recourir aux outils de DevOps d'Amazon. Ils se révèlent cependant pas toujours complets, pas très standard, et surtout peu intégrés. C'est précisément sur ces points que Cycloid apporte une valeur ajoutée. Sa plateforme orchestre l'ensemble du processus DevOps, du dépôt de code à la production. Avec à la clé, pour chaque étape du workflow, l'intégration d'un outil open source sélectionné sur le volet : Ansible (pour la gestion des configurations), Terraform (pour l'infrastructure as code), Docker et Kubernetes (pour les architectures de containers), Prometheus (pour le monitoring)...

"Notre plateforme va jusqu'à piloter la consommation de services AWS et les dépenses associées"

Mais Cycloid s'est également doté de passerelles vers divers services tiers : l'application de team messaging Slack, les environnements de gestion de dépôts de code GitHub et Bitbucket…

Directement hébergée sur AWS, la solution s'articule autour d'une console pour designer et exécuter les processus de déploiement et d'intégration continus, paramétrer les droits d'accès en fonction du profil de l'utilisateur (développeur ou "ops"). "L'environnement génère la description et la documentation des architectures, fédère les logs pour déboguer, et va jusqu'à piloter la consommation de services AWS et les dépenses allouées aux développeurs sur le cloud", précise Benjamin Brial.

Des prestations d'accompagnement

La plateforme se présente sous la forme d'un service infogéré et tarifé par abonnement (15 euros par mois et par utilisateur). Une offre technologique que Cycloid complète par des prestations de conseil en design d'architecture AWS.

Pour enrichir ce second volet, la start-up vient d'ailleurs d'introduire un service de support par chat, via Slack (tarifé 30 euros par tranche de 15 minutes). Mais également une nouvelle solution d'accompagnement baptisée Cycloid Labs. "Elle permet de travailler en immersion avec notre équipe produit sur du replatforming, en langage Go pour le backend et Vuejs pour le frontend. L'objectif étant de faire monter vos équipes en compétences sur les pans majeurs d'une application et d'une infrastructure AWS de dernière génération, à base de serverless, de microservices...", complète Benjamin Brial.

Pour la suite, Cycloid planche justement sur divers nouveaux outils visant à faciliter le replatforming. "Nous prévoyons notamment de lancer une solution pour parser les systèmes d'information existants en vue d'identifier les composants susceptibles d'être directement convertis en microservices et ceux impliquant un redéveloppement. Un autre de nos projets porte sur un environnement permettant de générer de l'infrastructure as code en AWS Lambda", confie Benjamin Brial. 

A lire aussi :

Amazon / Amazon Web Services

Annonces Google