La détection d'objets mobiles, le premier des besoins en IA

La détection d'objets mobiles, le premier des besoins en IA Le secteur des transports pourrait représenter le principal marché de l'intelligence artificielle d'ici 2025. C'est la conclusion que dresse le cabinet Tractica dans une étude.

Quels seront les segments les plus porteurs en matière d'intelligence artificielle d'ici 2025 ? Le cabinet d'étude et de conseil Tractica a publié une projection. Reprise par notre partenaire Statista dans l'infographie ci-dessous, elle tend à mettre les dispositifs de déplacement autonome à l'honneur. Selon Tractica, "la détection d'objets mobiles, l'identification et l'évitement" arriveront en tête des domaines de l'IA les plus dynamiques en termes de chiffre d'affaires entre 2016 et 2025. Des domaines qui peuvent concerner la voiture autonome et tout autre véhicule de transport automatisé (camion, bus, train) mais aussi l'aéronautique (avion, hélicoptère sans pilote, drone).

Juste derrière ce premier groupe, Tractica évoque la reconnaissance d'images statiques et la classification, le traitement de données médicales ainsi que les stratégies de trading algorithmique. Quant aux besoins de localisation et de cartographie, la maintenance prédictive ou encore l'IA appliquée à la cybersécurité, ils viennent talonner ce peloton de tête, avec dans leur sillage la dématérialisation et les systèmes RH intelligents.

Statista édite un portail d'études et de statistiques provenant de plus de 18 000 sources.

A lire aussi

Autour du même sujet

Annonces Google