Optimiser son site pour le SEO en 5 étapes

Par où commencer pour optimiser son site pour les moteurs de recherche ? Quelles sont les étapes indispensables pour devenir premier sur Google ? Quels sont les outils recommandés pour effectuer chacune des étapes ?


Le référencement naturel est l’une des sources de trafic web les plus qualifiées et ne coûte rien au clic. Nombreux sont les tutoriels qui existent pour être premier sur Google mais il est facile de s’y perdre parmi tous les articles spécialisés et le florilège d’outils SEO qui existent. Vous ne savez pas par où commencer pour améliorer votre positionnement sur Google ? Voici 5 étapes simples pour dynamiter votre site dans les résultats de recherche.
1– Générer une liste de mots-clés
Quels sont les mots-clés qui sont les plus recherchés sur Google et qui sont pertinents vis-à-vis de votre activité ? Existe-t-il des synonymes ou des variantes de mots-clés auxquels vous n’auriez pas pensé ? Quels sont les mots-clés les plus concurrentiels et ceux qui le sont moins ?Dresser une liste de mots-clés est stratégique et vous permettra d’orienter la rédaction du contenu pour votre site web, de définir autour de quels mots-clés optimiser chaque page, de choisir des partenaires pour votre netlinking, de pouvoir paramétrer votre outil de suivi de positionnement, et en règle générale, de bien prioriser votre travail. En effet, il est facile de générer des milliers de mots-clés. Il est plus long et difficile de les catégoriser et de choisir ceux qui sont les plus pertinents.Par exemple, un site de location de bateau comme Click&Boat aura dans sa liste des mots-clés comme « location bateau », « location bateau particulier », « location voilier » ou « location bateau marseille » par exemple.

Exemple de recherche de mots-clés sur l'outil de planification des mots-clés (Adwords)

Un outil indispensable ? L’outil de planification des mots-clés (ou Keyword Planner) fourni par Google Adwords. Il existe une myriade d’outils complémentaires comme Keywordtool.io ou AnswerThePublic qui vous aideront à trouver d’autres mots-clés recherchés par les utilisateurs.
2 – Crawler son site pour l’optimiser techniquement
Un crawler est un robot qui explorera toutes les pages de votre site web et vous permettra notamment de déceler d’éventuelles erreurs d’exploration (erreurs 404 par exemple), d’extraire pour chaque page les différentes balises qui ont un impact sur le SEO, que ce soit au niveau de l’indexabilité des pages ou de leur capacité à se positionner sur vos mots-clés (title, méta description, H1, canonical, noindex etc.), d’évaluer le temps de chargement, d’améliorer votre maillage interne ou d’évaluer la quantité et l’unicité de vos textes.

Exemple de crawl du site clickandyacht.fr avec Screaming Frog

On distingue les outils exécutés en local (Screaming Frog, Xenu…) des outils en SaaS, généralement mieux adaptés aux sites volumineux (Botify, Oncrawl, DeepCrawl…)
3 – Améliorer sémantiquement ses textes 
Il ne suffit pas aujourd’hui d’effectuer un « bourrage » d’un mot-clé dans une page pour espérer de bien se positionner dessus. Google analyse les champs sémantiques pour juger de la qualité des contenus textuels. Il est nécessaire d’utiliser un bon vocabulaire, riche, lié à la thématique du mot-clé que l’on vise.


Exemple d'analyse sémantique du site clickandboat.com avec l'outil Alyze.info

Des outils comme 1.fr ou Alyze vous permettront de connaître ces mots-clés et de juger de leur occurrence dans vos textes, mais aussi dans les URL, balises et titres.
4 – Analyser les backlinks
L’algorithme de Google repose encore beaucoup sur les liens entrants ou « backlinks » dans le jargon du SEO. Il est important de connaître son nombre de backlinks et de pouvoir évaluer leur qualité.Trouver des opportunités, effectuer de la veille, déceler les nouveaux backlinks et les backlinks disparus, connaître leur répartition par pages, par ancres de liens : telles sont les tâches qu’il est important d’effectuer pour améliorer son netlinking.


Exemple d'analyse des backlinks du site bateaux.com

Des outils comme Majestic, Ahrefs ou Open Site Explorer (Moz) explorent chaque jour des millions d’URL afin d’évaluer quantitativement et qualitativement chaque site.
5 – Suivre son positionnement et celui de ses concurrents
Outre l’analyse de l’audience, il est indispensable d’effectuer des analyses régulières de son positionnement sur Google. Sur quels mots-clés votre site est-il positionné ? Quelle est votre progression sur les mots-clés que vous visez ? Et comment s’en sortent vos concurrents ?

L’analyse du positionnement vous permet également de pouvoir évaluer vos progrès en SEO et d’être alerté en cas de problème pouvant être lié à une mise à jour de l’algorithme, à une modification technique apportée au site ou à une pénalité. Semrush, Yooda, MyPoseo, Ranks.fr sont des exemples d’outils qui permettent de suivre l’état de votre positionnement.

Pour aller plus loin...

Vous avez suivi ces 5 étapes et vous cherchez de nouveaux axes d'optimisation ? Penchez-vous donc sur l'analyse de logs. Vous aurez ainsi la possibilité de connaître dans le détail le comportement de GoogleBot sur votre site. Quelles sont les pages consultées par Google et celles qui ne le sont pas ? Quelle est la fréquence de crawl et sur quels types de pages ? Quelles sont les erreurs d'exploration que GoogleBot rencontre ? Quelles sont vos pages orphelines (démaillées de votre site) mais que Google continue à crawler ? Votre budget de crawl est précieux, il est donc utile de l'optimiser. Après tout, nous sommes tous épiés par notre ami Google : quel plaisir d'inverser un peu les rôles !

Annonces Google