L’OTT : nouveau standard pour une expérience utilisateur unique

L’OTT ou Over-The-Top consiste à délivrer des contenus audiovisuels via le Web, en s'affranchissant des modes de distribution traditionnels, et tend à se généraliser aussi bien aux Etats-Unis qu’en France, où de nouveaux acteurs émergent.

Cette tendance accompagne les nouveaux modes de consommation de contenus des  téléspectateurs qui veulent désormais pouvoir consulter les contenus vidéo qu’ils auront sélectionnés partout et sur une large variété de terminaux mobiles connectés.
On observe ainsi une véritable bascule de tous les services de diffusion traditionnels vers l’OTT. Ce bouleversement annoncé lève de nombreuses interrogations : quelles sont les attentes des spectateurs ? quels sont les enjeux pour les professionnels du secteur et, comment peuvent-il anticiper cette révolution ?

Un marché en pleine ébullition
Surpuissance de Netflix aux Etats-Unis, plébiscite de l’OTT pour près de 85% des millenials américains, lancement de Salto en France… autant d’évolutions qui indiquent la naissance d’une nouvelle donne dans le monde de l’audiovisuel.
Partout dans le monde, les services OTT enregistrent une hausse exponentielle. D’après une étude Akamai, on estime des prévisions de croissance de l'ordre de 55 milliards de dollars de dépenses effectuées par les internautes d'ici 2020.Avec l’OTT, les téléspectateurs découvrent une nouvelle expérience et de nouveaux usages. Le principal intérêt est l’accès à des contenus totalement personnalisés et disponibles à tout moment avec la possibilité de partager ses écrans. En France, les terminaux OTT affichent une pénétration relativement moindre du fait de la puissance des box opérateurs. Le challenge pour les opérateurs, dont le modèle tend à s’essouffler est de pouvoir se réinventer en allant vers le marché de l’OTT.
L’expérience utilisateur au coeur des enjeux de l’OTT
Plusieurs paramètres doivent être pris en compte pour proposer une expérience vidéo OTT « meilleure qu'à la télé » : un flux sans mise en mémoire tampon, un démarrage rapide et une absence de latence. Autant d’éléments qui augmenteront la satisfaction des spectateurs, garantissant une plus longue durée d'exposition à la publicité, une plus forte fréquence de connexion et des taux d'abonnement plus élevés.
Migrer vers une offre OTT
Les diffuseurs qui envisagent de faire migrer leurs canaux linéaires, fonctionnant 24h/24 et 7j/7, vers la vidéo OTT, ont besoin de partenaires capables de gérer les énormes volumes de données requis. Ils doivent également parvenir à diffuser leurs contenus au niveau de qualité supérieure attendu par les internautes. Un défi qui s'avère encore plus complexe lorsqu'il s'agit de gérer la retransmission d'un événement ou d'un programme en direct. Or, seul un faible nombre de diffuseurs dispose aujourd'hui, en interne, de l'expertise et de la capacité de montée en charge nécessaires. Les programmateurs qui noueront les partenariats les plus stratégiques seront donc, sans conteste, les mieux placés pour réussir.

Une évolution nécessaire ?

L'avènement de l’OTT ouvre ainsi un champ des possibles incroyables aussi bien pour les professionnels du secteur que pour les spectateurs. Le challenge des purs acteurs de l’OTT et des opérateurs est de savoir comment enrichir l’expérience utilisateur en assurant la meilleure qualité de service, c’est-à-dire plus de flexibilité et de choix tout en étant abordable.

Par ailleurs, on observe l’émergence d’autres technologies telles que la réalité virtuelle, qui nécessite une qualité de service irréprochable. Toute l’industrie est en train de s’adapter à cette nouvelle donne en rendant les contenus de plus en plus légers.

Cette nouvelle ère de la vidéo OTT s'accompagne de l'insertion dynamique de publicités personnalisées, qui surpassent les possibilités offertes jusqu'alors par les spots télévisés. Il est ainsi nécessaire pour les opérateurs et acteurs audiovisuels de faire évoluer leur stratégie OTT pour ne pas passer à côté de ses revenus.


Annonces Google