La connexion électronique des partenaires, clé de la transformation digitale d’une supply chain

Une supply chain numérique aide énormément une entreprise dans sa capacité à répondre plus efficacement aux besoins de ses clients et apporte de nombreux avantages pour une gestion optimisée de l’offre et de la demande.

La transformation numérique est l’un des chantiers majeurs des DSI depuis plusieurs années déjà. Pour autant, toutes les fonctions d’une entreprise sont-elles au même niveau d’implémentation ? Pas encore ! L’année dernière, une étude McKinsey révélait que la supply chain était la fonction la moins concernée, avec un taux moyen de transformation numérique de seulement 43%, alors que des observateurs du secteur nous disent que les entreprises ont en moyenne opéré la transformation numérique de moins de 10% de leurs échanges avec leurs fournisseurs.

Pourtant, une supply chain numérique aide énormément une entreprise dans sa capacité à répondre plus efficacement aux besoins de ses clients et apporte de nombreux avantages pour une gestion optimisée de l’offre et de la demande.

Une supply chain numérique : un objectif ambitieux

Pour mettre en place avec succès une supply chain digitale, l’un des prérequis est d’être en mesure de se connecter en mode électronique à ses partenaires commerciaux tels que ses fournisseurs, clients et prestataires logistiques. Un prérequis a priori simple… alors, pourquoi l’enrôlement de ces partenaires demeure-t-il un défi ?

C’est l’histoire classique de la poule et de l’œuf. La nature de la supply chain a-t-elle changé avant que des technologies apparaissent pour permettre ce changement, ou l’apparition d’innovations a-t-elle modifié leur champ des possibles ? Dans un cas comme dans l’autre, la supply chain classique, linéaire, est vouée à disparaître à mesure que de nouveaux écosystèmes dynamiques se développent. Ces derniers ouvrant la voie à la coopération entre des réseaux d’entreprises, permettant d’intégrer les données de différentes sources (internes et externes) afin de rythmer la production et la distribution des produits de l’entreprise.

La règle des 80/20 est-elle révolue ?

La transformation numérique de la supply chain peut s’avérer plus bénéfique pour l’entreprise que dans tout autre domaine.

Une étude McKinsey révèle par exemple que les entreprises ayant résolument opéré la transformation numérique de leur supply chain peuvent escompter une accélération annuelle de 3,2% de la progression de leurs bénéfices et de 2,3% de la progression de leur chiffre d’affaires.

Or, dans l’univers de la distribution, la règle générale veut que 20% des fournisseurs d’une entreprise contribuent à générer 80% de son activité. Le résultat, compréhensible, implique d’accorder la priorité aux fournisseurs stratégiques. Il s’agit d’entreprises qui ont opéré leur propre transformation numérique du fait du retour sur investissement très important.

Toutefois, dès lors que la supply chain est connectée en réseau et qu’elle est dynamique, cette règle n’est plus de mise. En effet, la baisse drastique du coût des transactions induites par une supply chain digitale permet à une entreprise de multiplier et diversifier ses partenaires commerciaux, par opposition à des transactions toujours gérées par du personnel.

Il est désormais possible de traiter avec des partenaires plus nombreux et variés en encourageant les 80% restants à suivre la tendance.

En revanche, si les freins financiers et technologiques ne sont plus un vrai problème, des défis subsistent. Ainsi, dans le cadre d’une supply chain numérique, vous devez réfléchir à l’intégration des nouveaux fournisseurs, tenir compte des protocoles de communications à utiliser, des standards de documents à adopter, ainsi qu’à la façon de gérer et de développer votre communauté de partenaires, de promouvoir la collaboration et de gérer la conformité et le risque.

La clé ? Une plateforme d’échanges collaborative et unique

Afin de s’affranchir de ces défis, il est essentiel de disposer d'une plateforme centrale qui simplifie la manière dont vous vous connectez et vous engagez vos partenaires, et ce dans le monde entier. Une telle plateforme va typiquement assurer la médiation entre toute forme de document échangé avec vos partenaires et la prise en compte automatique des différents protocoles de communication.

Elle va également gérer pour vous l’ensemble des profils de vos partenaires sur la base d’un référentiel unique afin d'en garantir l'exactitude, assortie d’outils de recherche, de tableaux de bord, d'étiquetage et de sondages avancés pour stimuler l'engagement des partenaires et l'amélioration des performances.

Idéalement, elle sera directement accessible par vos partenaires afin d'accélérer leur intégration et de faciliter l'administration en permettant aux partenaires de gérer eux-mêmes leur profil et leurs connexions.

La collaboration digitale est la clé du succès

De nos jours, une entreprise externalise jusqu’à 65% de son innovation ; dans l’industrie automobile, 80% de sa valeur est générée par ses partenaires. La capacité de collaboration est ainsi le principal moteur d’une supply chain. La digitaliser décuple la portée de ce levier dans l’intérêt de tous les participants à l’écosystème collaboratif.

Une supply chain digitale connectée électroniquement à ses partenaires commerciaux permet aux entreprises de gagner en qualité de service, en réactivité et donc en compétitivité, en tirant profit des évolutions et autres disruptions en temps réel des données échangées.

Annonces Google