L’IT unifiée pour apporter visibilité et collaboration, et briser ainsi les silos

Une approche en silos tout au long de la chaîne de distribution informatique peut avoir, sur le long terme, un impact négatif sur les prises de décisions, l’efficacité et la sécurité

Les opérations IT et la cybersécurité sont généralement traitées séparément dans les entreprises. Cette tradition repose principalement sur des décisions de gestion visant à éviter la mise en place d’objectifs trop globaux et à répartir des tâches de plus petite envergure sur différents services. S’il est plutôt sensé de vouloir se spécialiser, cela peut également limiter le partage des données et des informations dans l’entreprise.

Une telle approche en silos tout au long de la chaîne de distribution informatique peut avoir, sur le long terme, un impact négatif sur les prises de décisions, l’efficacité et la sécurité. En effet, un service isolé ne peut avoir une bonne compréhension de ce que font les autres, et certaines opérations peuvent être effectuées en double. L’entreprise doit prendre conscience du fait que, dans certains cas, les équipes qui travaillent sur les différents aspects de l'infrastructure IT sont plus performantes si elles utilisent des canaux de communication ouverts et efficaces.

Faire tomber les barrières pour plus de collaboration

Les entreprises qui cherchent à mettre en place une meilleure communication doivent se tourner vers l'IT unifiée pour créer un environnement propice à la collaboration. Cela permet aux différents professionnels de l'IT d'obtenir un maximum d’informations détaillées sur leurs différentes données et différents systèmes, en faisant tomber les barrières qui les séparaient auparavant. Cette culture de la convergence et de la collaboration entre équipes IT leur permet de mieux utiliser leur temps et leurs ressources grâce au partage des connaissances et à la mutualisation des ressources et des budgets.

Dans le contexte actuel, où les fuites de données à très fort impact sont fréquentes, la cybersécurité gagne les faveurs des entreprises au détriment des autres services IT, qui voient parfois leurs budgets réduits. Le problème, c'est que cela pousse de nombreuses équipes informatiques à adopter une approche réactive face aux problèmes technologiques : on les traite quand ils surviennent, au fur et à mesure, au lieu de les prévenir de façon proactive, avant qu'ils ne se produisent. Cela peut générer des difficultés sur le long terme jusqu’à, dans le pire des scénarios, provoquer des interruptions si les technologies utilisées sont trop anciennes et coûteuses à maintenir et à mettre à jour.

Avec une structure en silos, il y a de fortes chances que les équipes utilisent des systèmes d'exploitation et des technologies de fournisseurs différents, incompatibles les uns avec les autres, ce qui freine encore davantage la collaboration. Cela se répercute jusqu’au niveau des décideurs de l'entreprise, car les rapports qu'ils reçoivent reposent sur des données décorrélées et difficiles à manipuler.

Avec le reporting unifié, les DSI et les RSSI peuvent prendre des décisions pertinentes et efficaces, qui viennent soutenir l'entreprise dans son ensemble et garantissent la satisfaction des clients. Dans ce scénario, ce n’est pas seulement l’utilisateur qui dispose de solutions évolutives et sécurisées, c’est également tout l’écosystème de l’entreprise qui en bénéficie. Au-delà d’offrir à l’utilisateur final une solution capable d’évoluer au rythme de l’IT et de la cybersécurité, ce scénario s’applique en effet à tout le réseau de distribution informatique. Toutes les parties prenantes - fournisseurs, distributeurs et revendeurs - trouvent un intérêt à l’unification IT, à l’heure où les administrateurs informatiques apportent des modifications globales à leur infrastructure, là où ils ne se contentaient auparavant que de petits changements incrémentiels.

Donner un coup de pouce à la cybersécurité

Une approche unifiée de l’IT ne permet pas seulement un mode de fonctionnement proactif et des prises de décision plus pertinentes, elle offre également des avantages en termes de cybersécurité. Les services IT et sécurité travaillent de plus en plus en collaboration, grâce aux innovations technologiques et pour faire face aux évolutions du cybercrime. Il est probable que la première personne à découvrir une brèche soit un membre de l’équipe IT, puisque cette dernière est la première contactée en cas de problème sur un ordinateur dans l’entreprise. Par conséquent, il est logique que le service IT travaille avec le service sécurité et que tous deux combinent leurs expertises pour corriger le problème.

L'IT unifiée réunit aussi les équipes sécurité et IT pour combattre les cyberattaques avant qu'elles ne fassent de dégât. Les anciens systèmes sont l'une des principales cibles des cyberattaques. Ce fut par exemple le cas de WannaCry en 2017, qui a tiré parti de systèmes d'exploitation Windows XP qui n’étaient plus supportés et de systèmes Windows 10 qui n’avaient pas été correctement patchés. La collaboration aurait limité les dégâts. En effet, si l'application des correctifs est du ressort de la sécurité, la transformation numérique et la mise à jour des anciennes technologies sont de la responsabilité de l'IT. Si ces équipes avaient communiqué et collaboré pour surveiller les possibles points d'entrée des cyberattaques, l'impact aurait pu être restreint.

Préparer un futur plus unifié

Il est souvent difficile de rendre compte des actions de votre propre équipe, sans parler de celles dont vous ne faites pas partie. La solution est ici de faire appel aux avancées technologiques, notamment l'intelligence artificielle (IA), désormais disponibles pour améliorer et automatiser les communications, et faciliter la mise en place d'un environnement unifié.

L'adoption d'une approche unifiée de l'IT est une juste cause. Elle réduit en effet la probabilité que les différents services utilisent des systèmes incompatibles, limite les silos qui existent souvent dans l'IT, et permet tout à la fois d'économiser des ressources, en garantissant que les différentes équipes ne réalisent pas plusieurs fois les mêmes actions, et de prendre des décisions plus informées.

La nature cloisonnée de l'informatique à laquelle nous sommes habitués va peu à peu disparaître, au fur et à mesure que les entreprises migrent vers le cloud et que les collaborateurs deviennent plus flexibles et plus mobiles. La collaboration entre le réseau de distribution et les équipes fait désormais partie intégrante des opérations de l’entreprise. L'IT unifiée est un pas en avant en faveur de la collaboration entre les équipes IT et Sécurité, qui va permettre aux entreprises d’accéder à de précieuses ressources et prendre de meilleures décisions.

L’IT unifiée pour apporter visibilité et collaboration, et briser ainsi les silos
L’IT unifiée pour apporter visibilité et collaboration, et briser ainsi les silos

Les opérations IT et la cybersécurité sont généralement traitées séparément dans les entreprises. Cette tradition repose principalement sur des décisions de gestion visant à éviter la mise en place d’objectifs trop globaux et à répartir des tâches...