La dextérité digitale est essentielle à la réussite du secteur du transport et de la logistique

Une concurrence agressive et l’essor de marques présentes exclusivement en ligne ont poussé le secteur du retail à adopter de nouveaux modèles de livraison et de retour produits.

Le développement des nouvelles technologies et d’Internet ont largement augmenté les attentes des consommateurs, avec une nouvelle génération qui exige d’obtenir des informations instantanées. Internet a ouvert des opportunités pour les petites enseignes du retail et les nouveaux acteurs sur le marché, et a transféré le pouvoir des mains des entreprises à celles des consommateurs, qui peuvent désormais délaisser une marque en un clic en faveur d’une marque concurrente.

Ainsi, une concurrence agressive et l’essor de marques présentes exclusivement en ligne ont poussé le secteur du retail à adopter de nouveaux modèles de livraison et de retour produits. Nombreuses sont les marques à proposer une livraison gratuite, le lendemain voire le jour même pour booster leurs taux de conversion et leurs ventes. Dans l’étude Zebra intitulée Future of Fulfillment, 78% des répondants prévoient de proposer une livraison le jour même d’ici 2022, et 39% d’entre eux projettent d’assurer une livraison en 2 heures d’ici 2032. Avec l’ajout d’options plus pratiques telles que le « click and collect » (commande en ligne à retirer en magasin) et les retours gratuits, la logistique ne cesse de se complexifier.

Des activités autrefois consignées dans des systèmes manuels sur support papier exigent désormais un degré minimal de technologie pour fonctionner correctement. Sans des bases de données intelligentes, une connectivité permanente et des appareils robustes, du stock se perd, des erreurs sont commises par les employés et la direction n’est pas en capacité de surveiller les activités en temps réel. Il est étonnant de constater qu’un grand nombre d’entreprises gèrent encore manuellement la logistique de traitement de commandes omnicanal.

Faire les premiers pas

Le secteur du T&L se modernise à un rythme sans précédent. Pour les acteurs traditionnels, des investissements considérables s’avèrent nécessaires, assortis d’un changement complet de leur culture interne. La modernisation du système de gestion des stocks et des entrepôts est critique. L’étude Zebra 2024 Warehousing Vision Study présente les stratégies de traitement de commandes innovantes que des entreprises mettent en œuvre pour suivre l’essor de l’économie dite à la demande (« on-demand »). Les solutions d’automatisation et d’augmentation des capacités des travailleurs seront au cœur des projets des décideurs ces 5 prochaines années. L’échelle de cette transformation est nécessaire.

Des partenariats s’avèreront essentiels, aussi bien avec des fournisseurs de technologies qu’avec des sociétés proposant des services complémentaires ou de l’infrastructure. Les fusions s’enchaînent et de nouveaux business models émergent, tels que les réseaux partagés, la recherche et la collaboration sur des plateformes partagées pour gérer les problèmes de taille des commandes ou améliorer la connectivité informatique. Sur le plan technologique, il sera recommandé de faire appel à une équipe de spécialistes du secteur capable d’apporter une vision d’ensemble des dispositifs, procédures et développements stratégiques à mettre en place.

Mobiliser les collaborateurs

Notre étude Future of Field Operations a révélé que les entreprises déploient d’importants efforts pour mobiliser leur effectif, 62% des répondants cherchant à élargir l’utilisation des technologies mobiles à l’ensemble de leur personnel au cours de l’année à venir, un chiffre qui devrait passer à 97% d’ici 2023. Entre-temps, l’utilisation d’ordinateurs de poche à lecteur de code-barres intégré devrait progresser de 45%, celle des imprimantes mobiles de 53% et celle des tablettes durcies de 54%.

Les terminaux mobiles professionnels et les tablettes durcies permettent aux équipes intervenant sur le terrain d’être plus efficaces. Ainsi, 85% des entreprises sondées ont reconnu le gain obtenu en termes de productivité et d’efficacité de leurs employés. Les équipes dotées de terminaux mobiles durcis avec lecteur de code-barres peuvent réaliser des inspections en temps réel, de façon aussi rapide que précise. Parallèlement, les tablettes durcies permettent aux gestionnaires de flottes d’accéder aux données et informations requises lors de tous leurs déplacements.

L’utilisation des terminaux mobiles va au-delà de la lecture de données, un nombre croissant de terminaux intégrant désormais des capacités d’intelligence artificielle (IA) et de réalité augmentée (RA). Actuellement, ces technologies sont reléguées à des utilisations à petite échelle, le plus souvent déployées sur des terminaux mobiles et des tablettes durcis. Toutefois, les possibilités offertes par les lunettes intelligentes suscitent un intérêt croissant. Grâce à ces lunettes, les employés peuvent circuler dans les entrepôts, gérer les niveaux de stock et définir rapidement les tâches à exécuter, le tout en mode mains-libres. Il s’agit là d’un progrès notable par rapport aux préparateurs de commandes qui utilisent des supports papier ou un simple lecteur pour sélectionner à la main les produits et les placer dans les chariots.

Agilité et durabilité

Les efforts menés par les entreprises « modernes » pour réduire les émissions carbones n’ont jamais été aussi importants, et le secteur T&L n’échappe pas à cette problématique. Les véhicules lourds de transport de marchandises, tels que les camions, produisent environ 27% des émissions de CO2 et 5% des gaz à effet de serre sur les routes européennes. La technologie doit donc être exploitée pour bâtir un avenir plus vert - ne pas le faire est de nos jours inenvisageable.

Au-delà de l’amélioration des procédures de travail, les entreprises qui adoptent des solutions numériques et évolutives seront in fine plus attrayantes, tant pour les investisseurs que pour les clients. Moderniser le spectre complet des activités T&L représente une tâche complexe, il est donc crucial d’obtenir l’aide nécessaire pour y parvenir. Dans l’économie à la demande, le pouvoir appartient au consommateur ; les entreprises doivent évoluer rapidement pour rester en phase avec la demande des utilisateurs, sous peine de se laisser distancer.

La dextérité digitale est essentielle à la réussite du secteur du transport et de la logistique
La dextérité digitale est essentielle à la réussite du secteur du transport et de la logistique

Le développement des nouvelles technologies et d’Internet ont largement augmenté les attentes des consommateurs, avec une nouvelle génération qui exige d’obtenir des informations instantanées. Internet a ouvert des opportunités pour les petites...