Firefox fait du surplace, IE poursuit sa descente

Internet Explorer continue de s'éloigner de la barre des 70% de part de marché qu'il avait franchie à la baisse en début d'année (-1,1% sur 1 mois).  

Pour autant, cette baisse ne profite pas directement à son challenger Firefox dont le taux d'adoption ressort en quasi stagnation sur un mois (25,5% en mai, contre 25,4% en avril).  

Le lancement de la beta 4 de la version 3.5 du navigateur de Mozilla n'apparaît pas pour le moment comme un levier de l'accélération de son adoption.

Suggestions de contenus