Alcatel-Lucent migre plus de 1 000 employés chez HP

Plan social déguisé pour les syndicats, plan de convergence informatique - télécommunications pour la direction, la décision du constructeur franco-américain répond aussi à des exigences de réduction des coûts.

L'entreprise franco-américaine Alcatel-Lucent choisit de transférer une part importante de son activité informatique et plus de 1 000 salariés chez HP. De l'informatique et des services de télécommunication de l'entreprise devraient donc être confiés à HP, et les 1 022 salariés qui vont avec. En France, cette décision devrait concerner 205 personnes.

Alcatel-Lucent n'a pas détaillé pour l'heure les modalités financières de l'accord. Toutefois, les dirigeants de l'entreprise ont annoncé qu'ils souhaitent par ce plan réaliser des économies globales et une amélioration de la trésorerie. Au total, Alcatel-Lucent vise 750 millions d'euros d'économies en 2009.

Selon le cabinet d'analyse financière Morgan Stanley, le transfert des salariés d'Alcatel-Lucent vers HP devrait permettre d'économiser une enveloppe d'environ 50 millions d'euros par an.

La direction parle de "coinvestissement" avec HP. Pour la CFDT, cette opération revient à sous-traiter les plans sociaux

La décision fait trembler les syndicats d'Alcatel-Lucent, qui rappellent que la société HP a récemment annoncé la suppression de 5 700 postes en Europe et demandé des baisses de salaires volontaires en France de l'ordre de 2,5 à 10%. Leur crainte vient aussi du fait que la direction d'Alcatel-Lucent a également annoncé qu'elle cherchait à externaliser des fonctions administratives.

Si la direction de l'entreprise parle de "coinvestissement" avec HP, puisqu'un volet commercial permet aux deux entreprises de vendre de la prestation, selon la CFDT, cette opération revient à sous-traiter les plans sociaux. Le syndicat évoque même des précédents, Alcatel-Lucent ayant par le passé cédé des usines à des sous-traitants, qui les ont fermées par la suite.

Par ailleurs, la cession d'activité est toujours d'actualité chez Alcatel-Lucent. La fabrication de certains commutateurs vendus par l'entreprise pourrait ainsi être sous-traitée à des entreprises indiennes telles que HCL Infosystems, Wipro et Infosys.

Pour les analystes du marché de l'informatique et des télécommunications, l'alliance entre ces deux géants démontre que la convergence entre ces deux domaines est arrivée à un stade très mature, ce qui devrait modifier largement les rapports de forces des sociétés de ce secteur. Alcatel-Lucent et HP seraient donc, de ce point de vue, en phase avec l'évolution du marché.

Annonces Google