5 000 à 6 000 salariés d'Intel concernés par des fermetures d'usines

Le dernier trimestre d'Intel s'était conclu par un plongeon de son bénéfice net de 90%. L'entreprise n'aura pas tardé pour annoncer une profonde restructuration de ses activités de production. Intel va en effet fermer plusieurs de ses sites dans le monde, dont ceux d'assemblage de processeurs en Malaisie et aux Philippines, mais aussi les usines de fabrication de wafer en Oregon et en Californie. Ce sont donc en tout 5000 à 6000 salariés du groupe qui seront affectés par la restructuration. La direction assure toutefois que tous ces emplois ne seront pas supprimés et que des reclassements au sein d'Intel seront proposés aux employés. Intel ne se prononce donc pas pour le moment sur le nombre exact de suppressions de postes.

Annonces Google