Sept outils d'analyse de backlinks

Par Virgile Juhan

Sept outils d'analyse de backlinks

Connaître et analyser les liens pointant vers une page Web (les fameux "backlinks") est particulièrement utile pour analyser le référencement de son site - mais aussi celui de ses concurrents.


Plusieurs outils existent, et leur intérêt a sensiblement augmenté depuis la fermeture du service gratuit Yahoo! Site Explorer. Le JDN en a sélectionné sept, dont deux gratuits.

 

 

Ahrefs : des backlinks classés selon leur importance et le traffic qu'ils apportent

Ahrefs fournit une liste assez exhaustive de liens pointant vers une URL ou un domaine. Nombre de nouveaux backlinks par jour, en no-follow, ou récemment perdus sont quelques unes des nombreuses fonctionnalités au menu de l'outil, parmi les plus exhaustifs en la matière.


Ahrefs classe aussi chaque lien selon son importance et donne une estimation du nombre d'internautes suivant les liens par mois.

 Prix : 49, 79,179 ou 499 dollars par mois selon le nombre de requêtes quotidiennes, le nombre de réponses aux requêtes, et les possibilités d'exports.

Majestic SEO : un liste exhaustive de backlinks

Outre un tableau de bord synthétique récapitulatif, Majestic SEO propose de connaître en détails les backlinks les plus importants, calculés selon un indice maison. Les domaines référants
peuvent aussi être classés par IP, score Alexa ou dernière date de crawl par les robots de Majestic.

A noter que Majestic propose deux indices distincts : l'un se base sur des données très récentes (du dernier mois), l'autre sur un index "historique" bien plus large (de près de 5 ans). 

Selon certains tests, Majestic SEO est l'une des solutions fournissant le plus de backlinks, même si bon nombre d'entre eux ne sont pas toujours valides.

 Prix : 36, 119, ou 300 euros selon le nombre de backlinks fournis.

Open Site Explorer : analyse des actions sociales sur Facebook ou Twitter

Puissant outil ayant les préférences de nombreux référenceurs, Open Site Explorer peut classer un nombre exhaustif de backlinks selon un indice maison (autorité de la page ou du site) ou bien selon d'autres critères (voir captures ci-contre).

La suite SEO assez complète dans laquelle s'intègre l'outil de suivi des backlinks fournit aussi des indicateurs sur le positionnement, les mots clés ou des élements techniques du site.  

La suite permet aussi de suivre le nombre de fois que les URL analysées ont été partagées ou aimées sur Facebook, Twitter ou Google+.

 Prix : 99, 199 ou 499 dollars par mois pour la suite, notamment selon le nombre de sites et de mots clés analysés.

Ranks : outil français gratuit encore en béta

Assez récent et encore en version béta, l'outil de backlinks de Ranks propose une liste assez fournie d'URL pointant vers une page donnée.

Gratuit, mais limité à 5 requêtes sans compte Ranks, l'outil s'est rapidement fait connaître. Il devrait très bientôt s'enrichir de nouvelles fonctionnalités : ancre des liens, PageRank, exports etc.

C'est du moins ce qu'annonce l'équipe française de Ranks, déjà connue pour son outil de suivi de positionnement.

Cette dernière précise ne pas avoir encore déterminé les conditions d'utilisation de la prochaine version, plus complète, de l'outil. 


 

 

Link Research Tools collecte et vérifie l'activité des backlinks

Link Research Tools explique que son outil "Quick Backlinks" collecte et vérifie les backlinks depuis 22 sources différentes, pour ne proposer que les liens actifs vérifiés (ou au moins essayer de s'y limiter).    

Parmi les sources de données mentionnées : Yahoo, SeoMOZ, Sistrix, mais aussi la leur. L'offre commercialisée la plus chère peut afficher jusqu'à 10 000 backlinks.

Un indice, basé sur le nombre de liens pointant vers le domaine source, sa popularité et une estimation de son traffic (Alexa) veut donner une idée de l'importance de chaque backlink.

La suite de Link Research Tools propose également plusieurs outils dédiés au link building, à l'analyse de nom de domaines ou des SERPs, entre autres.

 Prix : 19, 149, 299 ou 990 euros par mois, selon les fonctions disponibles et le nombre de backlinks affichés.

Advanced Link Manager, pour les sites internationaux et détecter les liens réciproques

Advanced Link Manager propose d'analyser les backlinks selon plusieurs angles : le PageRank de leur origine ou leur score Alexa par exemple. L'outil peut également détecter les liens morts et les liens réciproques. Un moteur de suggestion permet aussi de trouver des partenaires potentiels.
 
Aperçu technique de page, service de proxy pour des sites internationaux, fonctionnalité dédiée à Google Maps ou au référencement local : la suite d'Advanced Link Manager va donc au-delà de l'analyse de backlinks et regroupe finalement plusieurs outils utiles au SEO.

A noter également qu'Advanced Link Manager offre des licences aux bloggeurs évoquant la solution.

 Prix : 99, 199, 399 ou 599 dollars selon les fonctionnalités incluses.

Link Diagnosis : un outil gratuit, exhaustif mais poussif

Linkdiagnosis propose gratuitement une extension Firefox ou un site permettant de connaître les backlinks d'une URL et quelques-unes de leurs caractéristiques intéressantes.

La solution fournit les liens "do" et "no follow", les ancres les plus populaires, et de nombreux autres indicateurs, comme le PageRank ou encore la note SEOMoz pour l'authorité de la page et du domaine. Des graphiques synthétiques sont également disponibles, permettant par exemple de trier les backlinks selon le PageRank de leur origine (voir ci-contre). Des exports CSV sont également proposés.

L'outil gratuit ne fournit pas une liste très exhaustive ou précise de backlinks. A noter également que pour des sites recevant beaucoup de backlinks, l'outil peut mettre du temps avant d'afficher ses résultats.