Exploiter une base de données Oracle comme socle d'un site Web

base de données oracle
Base de données Oracle © Benchmark Group

Pour interfacer le serveur de données à un site Web, il est possible d'avoir recours à plusieurs méthodes reposant sur PL/SQL, une extension du langage de requêtes SQL.

 

Oracle utilise une extension du langage structuré de requêtes SQL, nommée PL/SQL. Elle permet, à l'aide de trois méthodes différentes, de manipuler une base de données Oracle pour supporter  un Web.