Firefox pour Android : Mozilla abandonne l'interface XUL

Face à des problèmes de performance, la fondation fait machine arrière. La déclinaison de son navigateur pour Android sera basée sur une interface native.

L'interface graphique en XUL de la déclinaison de Firefox pour Android est définitivement abandonnée par Mozilla. Raison invoquée par la fondation : les tests de performance n'étaient pas au rendez-vous. L'application s'est révélée lente, et fortement consommatrice en mémoire vive.

Pour Mozilla, ces difficultés proviennent bien de XUL, et notamment du fait qu'il s'agit d'un langage interprété et par conséquent assez lourd à exécuter en environnement mobile. D'où le choix de revenir à une technologie native, théoriquement plus rapide.

Mais, pour l'heure, aucune information supplémentaire plus précise n'a filtré sur cette nouvelle orientation. Une question importante reste en suspend : que va proposer la fondation comme outil de développement d'extensions pour sa version Android (les extensions Firefox reposent en effet historiquement sur XUL et sa capacité de personnalisation).

Mozilla / Android