Pleuvra-t-il des Drupal 8 à Noël ?

Doit-on se précipiter sur les refontes et les créations de sites sous Drupal 8 ? Les blogs se déchaînent sur le sujet. Le point

C'est officiel ! Drupal 8.0.0 est désormais disponible, depuis le 19 novembre 2015 !
Il n’y a plus à ce jour aucun bug critique et la version 8 double zéro est pleinement opérationnelle. Le Spectre n’a qu’à bien se tenir… Doit-on alors se précipiter sur les refontes et les créations de sites sous Drupal 8 ? Les blogs se déchaînent sur le sujet avec invariablement la même réponse un rien pusillanime : « Oui mais… pas tout de suite », ou bien : « Oui mais…pas pour n’importe quel périmètre … »

Prudence ou frilosité ? Explication :

Premièrement, cette nouvelle mue de votre/notre CMS préféré présente encore plus de 900 bugs majeurs et plus de 5000 bugs « normaux » (source : Drupal 8 Release). De quoi rafraîchir les ardeurs des plus téméraires.

Deuxièmement, tous les modules bien pratiques, bien connus des drupalistes et intégrés depuis belle lurette dans notre sélection idéale des plug-in D7 incontournables ne sont pas encore portés sur Drupal 8 ou ne sont pas encore tout à fait stables. En traduction sans litote : en version non validée voire pas encore développés !

De ce côté-ci de la Seine, nous avons notamment une pensée émue pour :

·       L’incontournable « PathAuto » encore en version de développement ;

·       L’immanquable « Domain » dont le portage n’a pas encore démarré ;

·       L’imparable « Media » encore dans les cartons de la communauté ;

·       Ou l’inénarrable « MetaTag » au nom de super héros, lui aussi à son étape « Origin»…

Que les petits malins qui prétendent que ses modules ne les ont pas sauvés sur au moins la moitié de leurs projets Drupal de ces dernières années sortent immédiatement de ce site ! Non, on rigole, restez encore un peu ;-).

Comment s’y prendre pour démarrer sans risque sur Drupal 8 ?  Le POC, chez un client éclairé !

Vous êtes conscients de ces limitations mais vous souhaitez commencer à travailler sous Drupal 8 sans trop essuyer les plâtres ? Demandez un POC qui utilisera uniquement les fonctionnalités natives de Drupal 8 pour en éprouver le potentiel. C’est exactement ce que nous sommes sur le point de réaliser pour l’un de nos clients qui a écouté et validé nos recommandations en la matière.

Cela permet de tester cette nouvelle version, grandeur nature, pour un besoin réel sans faire courir de risque au projet de refonte (en l’occurrence, un intranet pour un grand compte du secteur public).

Nous avançons ainsi, pas à pas, sans perdre de temps, en spécifiant les demandes, en intégrant les fonctionnalités couvertes avec des solutions sûres et en repoussant avec tact, sans les vexer, les modules encore à parfaire… La combinaison du POC et de l’Agilité en quelque sorte.

C’est nouveau, c’est tout beau, c’est du costaud

Sans compter que l’état en devenir des modules, non intégrés au cœur de Drupal 8 n’est pas le seul facteur limitant à considérer. Drupal 8 apporte en effet son lot de nouveautés qui vont changer la donne du développement de sites et d’applicatifs sous Drupal, même avec de solides bases techniques en Drupal 7.

La richesse de Drupal 8 en matière de nouvelles fonctionnalités et de caractéristiques techniques innovantes (pour un CMS…) s’explique notamment par le choix de refonder la solution sur des bases techniques Symfony2. Ceci dans l’objectif louable et pertinent de moderniser et d’optimiser le code, en utilisant une solution déjà éprouvée tout en tirant les leçons de la version 7.

L’utilisation de ces briques SF2 n’est pas anodine et implique, pour les développeurs Drupal 7, de réajuster sérieusement leurs compétences et leur manière de concevoir. Vous voyez de quoi nous voulons parler n’est-ce pas ? De la POO[1] bien sûr ! Pas vraiment le point fort de Drupal 7.

Nous pensons aussi aux concepts liés aux librairies utilisées avec Symfony2. Pour ne citer que quelques-unes de ces fameuses librairies avec lesquels les drupalistes vont devoir se familiariser, citons notamment Guzzle, Assetic, ou Twig…

Toujours de ce côté-ci de la Seine, chez Alter Way, nous nous félicitons de ces nouveaux paradigmes techniques de Drupal 8. Parce que Symfony2, on aime ! Dès que les CMS s’essoufflent et que le projet lorgne furieusement sur de l’application métier ou tout simplement parce qu’il s’agit d’un projet SI et plus seulement d’un projet web, c’est la solution que nous préconisons et mettons en œuvre. Par conviction : pour sa capacité à être industrialisé, sécurisé et optimisé. Et pour réduire à sa portion congrue la dette technique du système développé. 

 

J’industrialise, tu industrialises, nous industrialisons…

De l’industrialisation parlons-en. Sur Drupal 8, le système de gestion de configuration est intégré nativement. Ce système, qui ressemble furieusement au module « Features », permet d’exporter toute la configuration Drupal de votre site dans des fichiers plats, au format YAML. Quel intérêt nous direz-vous ? Exporter toutes les configurations dans des fichiers va permettre de gérer les versions de ces derniers et de comparer différentes configurations entre différents environnements. Intéressant non ?!

L’utilisation de la norme PSR-4 confirme en outre cette orientation industrielle, ce qui n’est pas pour nous déplaire !

Et l’accessibilité alors ?

Coté accessibilité, Drupal 8 n’est pas en reste, même s’il faut rester prudent. Cette nouvelle version intègre notamment les attributs WAI-ARIA et propose une orientation sémantique du contenu. HTML5 est nativement intégré à Drupal 8.


[1] Programmation Orientée Objet

Autour du même sujet