Android 4.1 : quel potentiel pour les développeurs ?

Gestion des notifications, partage de contenu enrichi, reconnaissance gestuelle... Disponible en préversion, Android 4.1 s'accompagne de nombreuses nouvelles API. Les outils de développement s'enrichissent dans le test.

Fluidité améliorée et optimisation de la consommation électrique, widgets ajustables, saisie prédictive, écriture par reconnaissance vocale, recherche personnalisée et géolocalisée... Android 4.1 (nom de code : Jelly Brain) arrive avec son lot de nouveautés, et d'innovations.

Cette version est également livrée aux développeurs avec de nouvelles API, notamment sur le terrain de la gestion des notifications, du partage d'images et de vidéos, et de la gestion des accès réseau (voir le tableau).

Sélection de nouvelles API d'Android 4.1
Source : JDN
Android BeamPartage de photos et vidéos facilité, avec le support du Bluetooth pour le transfert de données
Expandable notificationsExtension de l'infrastructure de gestion des notifications. Les applications pourront diffuser des notifications plus riches (incluant des photos) et expansibles.
Bi-directional text supportPrise en charge du texte bi-directionnel dans TextView et EditText
Gesture modeNouvelles API pour prendre en charge la reconnaissance gestuelle
Media codec access Accès de bas niveau aux codecs
Wi-Fi Direct service discoverabilityAccès à des données techniques sur les configurations et services des bornes Wi-fi


Aux côtés des nouvelles API d'Android 4.1, le kit de développement (SDK) et le kit d'outils (toolkit) livrés avec la pré-version introduisent également plusieurs évolutions notables. Android Development Tools (ADT) s'enrichit notamment de nouveaux modèles d'application et d'interface graphique.

logo test
Capture d'écran du tableau de bord de supervision des performances fourni par Systrace. © Capture Google

Un outil fait aussi son apparition pour orchestrer les requêtes OpenGL (pour la 3D). Plus important, tous les outils de débogage (DDMS, Tracer...) sont regroupés dans une console unique, baptisée Device Monitor.

Enfin, un mode de supervision, bien utile pour optimiser la performance d'un développement, est lancé. Baptisé Systrace, il donne accès à des informations détaillées sur les ressources consommées par les applications (via le menu Settings > Developer Options > Monitoring: Enable traces). Des données qui se révèleront bien utiles pour optimiser le code des projets

Télécharger la preview d'Android 4.1

Mobilité / Android