MySQL : SkySQL avance ses pions face à Oracle

La société de services spécialiste de MySQL dévoile deux solutions d'administration du SGBD Open Source en cluster. Objectif : faire de MySQL un produit haut de gamme, à l'heure où Oracle maintient son positionnement sur l'entrée de gamme.

Spécialisée de la prestation de services autour de MySQL, SkySQL dévoile une série de nouvelles solutions pour administrer le serveur Open Source. Une politique produit qui vise clairement à concurrencer Oracle sur son propre terrain, en proposant des outils haut de gamme que l'éditeur de MySQL lui-même ne dispose pas dans son offre.

D'abord, SkySQL fait un pas vers le Cloud en proposant SkySQL Cloud Data Suite : un outil Open Source gratuit conçu pour paramétrer et déployer des grappes de serveurs de données dans le cloud d'Amazon. Dessiné initialement pour MariaDB, il prend également en charge la base MySQL. "Ses fonctions comprennent la réplication entre régions, pour assurer une haute disponibilité, ainsi que la sauvegarde et la restauration des serveurs en ligne", indique SkySQL. Au regard de leurs besoins en termes de dimensionnement, "les utilisateurs ont la possibilité de configurer les différents nœuds du cluster et les déployer sur leur compte Amazon EC2 en seulement quatre clics." Une fois la grappe configurée, le déploiement sera automatique. Les administrateurs pourront ensuite via la même console graphique assurer les principales tâches de production et de maintenance : sauvegardes, restaurations, isolation de nœuds et reconfiguration des nœuds déployés.

Mais, la console va plus loin, et propose même des possibilités d'auto-dimensionnement (auto-scaling). " Par exemple, il est possible de planifier la déconnexion temporaire d'un ou plusieurs nœuds, avec une remise en service aux heures de pointe", souligne SkySQL. De même des processus automatiques de reprise d'activité peuvent être paramétrés, avec une synchronisation des données depuis un nœud maître vers un des nœuds esclaves et la gestion du basculement sur un nœud de secours.

Pallier au déficit d'Oracle en matière d'outils haut de gamme autour de MySQL

Pour l'heure en version beta, SkySQL Cloud Data Suite est une déclinaison d'une autre solution également dévoilée ce jour par SkySQL. Baptisée SkySQL Enterprise Data Suite, elle est centrée sur la configuration de grappe de serveurs de données Open Source au sein d'un cloud privé cette fois. Elle se découpe en trois solutions : Enterprise Carrier Grade pour le paramétrage et le déploiement de clusters, Enterprise High Availability pour gérer la synchronisation des nœuds et le basculement d'un nœud à l'autre, et SkySQL Enterprise Analytics qui repose sur le moteur de stockage en colonnes Calpont InfiniDB pour gérer des traitements parallèles massifs. La suite introduit également une console de monitoring et de détection d'anomalies (MONyog). Aux côtés de PhpMyAdmin, une interface graphique de paramétrage de base de données MySQL plus avancée, baptisée SQLyog, est enfin proposée (en client / serveur).

A la différence de SkySQL Cloud Data Suite, la suite SkySQL Enterprise Data repose sur un modèle payant. Elle est disponible dans le cadre d'une offre de support 24h/24 et 7j/7 commercialisée par SkySQL à partir de 5 000 euros (pour cinq serveurs MySQL).

Avec ces nouvelles offres, SkySQL dévoile un peu plus sa stratégie visant à promouvoir MySQL comme une base haut de gamme, là où Oracle préfère la positionner comme une infrastructure de données d'entrée ou de milieu de gamme (lire l'article : Oracle entend garantir l'avenir de MySQL), notamment pour éviter de faire de l'ombre à son produit historique Oracle Database. Face à Oracle, SkySQL affiche aussi une politique tarifaire plus agressive, notamment du fait de son positionnement sur des projets métier et son choix de déléguer le support MySQL de niveau 3 à son partenaire Monty Program (éditeur du fork de MySQL : MariaDB).

Serveurs / MySQL