Wikipedia bascule de MySQL vers MariaDB

L'encyclopédie a décidé d'abandonner la base de données Open Source d'Oracle pour son fork. Une partie des serveurs ont déjà basculé. C'est un nouveau signe du déclin de MySQL depuis son rachat par le géant américain.

Wikipedia a débuté sa migration vers MariaDB fin 2012. L'encyclopédie en ligne avait alors amorcé le basculement d'une partie des serveurs supportant sa version anglaise vers cette déclinaison communautaire de MySQL, et plus précisément vers la version 5.5 de la base Open Source. Le bilan de ce premier projet ? Des temps de réponse de 4 à 15% plus rapides comparé au serveur de données précédent - reposant plus précisément sur la variante de MySQL 5.1 de Facebook

La politique de dual licence d'Oracle pointée du doigt

Suite à ce premier chantier, Wikipedia vient d'annoncer la finalisation de la migration pour l'ensemble de ses déclinaisons anglaise, allemande, mais aussi pour le service d'Open Data Wikidata. "Nous avons notamment noté un succroit de performance apporté par le service de gestion des listes LRU du pool de buffer", note Asher Feldman, architecte de Wikipedia, sur le blog officiel de l'encyclopédie.

Il ajoute : "la principale raison de cette migration n'est cependant pas la performance. Beaucoup plus que cela, nous estimons que la dynamique communautaire entourant MariaDB est préférable à des projets présentant des bifurcations de code entre des licences libres et des éditions d'entreprise." Sans être explicitement cité, c'est bien Oracle et sa politique produit autour de MySQL qui sont ici pointés du doigt. Dans cette logique, Wikipedia annonce aussi apporter officiellement son soutien à la fondation MariaDB.





Oracle / Wikipedia