Le groupe Interflora rachète Cadeaux.com pour 5,4 millions d'euros

Pour se concentrer sur Genealogie.com, Toussaint Roze cède Cadeaux.com au groupe propriétaire d'Interflora et de Bebloom, qui va pouvoir lui apporter son expertise e-commerce.

NotreFamille perd encore un membre. Après avoir cédé le site éponyme à Bayard en mars et s'être renommé Filae, le groupe créé par Toussaint Roze, qui édite également Genealogie.com, se sépare maintenant de Cadeaux.com. Un communiqué précise que le montant de l'opération s'élève à 5,4 millions d'euros versés en numéraire et que l'acquéreur est MyGift. Il ne précise en revanche pas que MyGift appartient en réalité à MyFlower, tout comme Interflora et l'e-commerçant de bouquets BeBloom.

Lancé en 2003, Cadeaux.com revendiquait un chiffre d'affaires de 5,9 millions d'euros en 2014, en croissance de 3,5%. Il emploie 12 collaborateurs, repris par MyGift en même temps que le fonds de commerce du site. "Cadeaux.com est une très belle société, indique au JDN Eric Ledroux, DG de MyFlower. Nous connaissons bien sa thématique, les cadeaux, et son métier est très complémentaire au nôtre. En effet, ses acheteurs se font le plus souvent livrer les cadeaux pour les offrir eux-mêmes, plutôt que de les expédier directement aux récipiendaires comme sur les sites d'Interflora et de Bebloom. En outre, sa saisonnalité est également très différente puisque son pic d'activité intervient à Noël, au lieu de la fête des mères et de la St Valentin chez Interflora et Bebloom."

Pas de synergies à prévoir côté offre, d'autant qu'Interflora et Bebloom ont déjà largement entamé leur diversification dans les chocolats, le champagne, les peluches ou les bougies, commercialisés aussi bien en ligne que chez les 5200 fleuristes du réseau. Il s'agira donc surtout de faire croître le site marchand : "Nous allons lui apporter nos compétences e-commerce en matière d'acquisition, de fidélisation, d'expérience utilisateur ou de mobile, qui peuvent encore être développés chez Cadeaux.com", précise Eric Ledroux.

Côté Filae, Toussaint Roze a déjà entrepris de se recentrer sur son activité généalogique. "Selon un sondage d'Opnionway pour Genealogie.com, 9 Français sur 10 sont intéressés par la connaissance de leur histoire familiale, mais 9 sur 10 pensent aussi que ce type de recherche est très difficile, explique-t-il au JDN. Nous avons donc commencé à développer une base de données exhaustive dans le cadre d'un immense projet open data, pour lequel nous épluchons actuellement les registres d'état civil du XIXème siècle, écrits à la plume d'oie, afin de les rendre accessibles via notre moteur de recherche."

Autour du même sujet