En novembre 2015, la croissance de l'e-commerce reste scotchée à 8%

La croissance des dépenses en ligne reste à son (mauvais) niveau d'octobre, malgré le début de la saison des achats de Noël. L'analyse du panier moyen permet de formuler des hypothèses.

En novembre 2015, la croissance de l'e-commerce n'a quasiment pas rebondi après un mois d'octobre déjà décevant. Elle s'est en effet établie à 7,82% de ventes en ligne supplémentaires par rapport à novembre 2014, contre 7,71% un mois plus tôt, selon l'indice e-commerce mensuel du JDN. Des creux qu'elle n'avais plus atteint depuis le premier trimestre 2014, qui avait marqué un plus bas dans la croissance du commerce électronique français.

Le nombre de transactions réalisées sur Internet par carte bancaire en novembre auprès des e-commerçants utilisant les quatre plateformes de paiement de notre panel montre que le nombre d'achats en ligne faiblit lui-aussi, mais se maintient néanmoins à 16,19% de paiements supplémentaires en un an. Par conséquent, le ralentissement de la croissance du commerce électronique provient moins du nombre d'achats en ligne que de leur montant. Et en effet, le panier moyen de l'e-commerce accuse en novembre une chute plus prononcée encore que les mois précédents.

Il est difficile de lire distinctement dans ces chiffres l'influence des attentats du 13 novembre. Le bon niveau du nombre de paiements montre que les internautes ont continué à acheter en ligne. Mais il est possible qu'ils en aient été convaincus par les promotions consenties à cette fin par les marchands et que l'on retrouve dans le panier en baisse. Rappelons en outre que le coup de frein sur la croissance de l'e-commerce a débuté dès octobre. Et si les événements ont indiscutablement eu un impact sur la consommation, certains sites ont vu leurs ventes augmenter suite à un transfert depuis les magasins désaffectés, alors que d'autres les ont vues baisser, les internautes n'ayant pas l'esprit à consommer. Beaucoup d'e-commerçants s'attendent en tous cas à ce que la pluspart des achats de Noël qui n'ont pas été réalisés en novembre soient en grande partie reportés sur le mois de décembre, un glissement qu'ils observent de toute manière depuis deux ou trois ans.

Le montant moyen des achats en ligne tombe à 70,31 euros en novembre 2015. C'est 7,20% (soit 5,46 euros) de moins qu'un an avant : sa plus forte dégringolade jamais enregistrée. La chute du panier moyen de l'e-commerce, chronique, a en effet pu être accentuée par les promotions toujours plus nombreuses des e-commerçants avant Noël. Notamment dans le cadre du Black Friday et du Cyber Monday, mais également pour inciter à la reprise de la consommation après les attentats.

Les PSP de notre panel - Worldline, Payline by Monext, Paybox by Verifone et Ingenico Payment Services - ont enregistré un total de 4,38 milliards d'euros de transactions en ligne en novembre 2015. Pour un mois de début d'achats de Noël, ce n'est pas beaucoup plus que les 4,11 milliards d'euros dépensés en ligne via nos quatre PSP le mois précédent.

 

Noel