Infographie : Que pensent les Français des magasins connectés ?

Si les consommateurs s'attendent à une diffusion très large des dispositifs connectés en point de vente d'ici 2030, leur intérêt reste encore modéré aujourd'hui.

88% des Français pensent que d'ici 2030, la plupart des points de vente seront équipés d'outils numériques, selon un sondage Ifop pour l'éditeur de logiciels Comarch. Et pour 78% d'entre eux, les caisses physiques auront été remplacées par des systèmes de paiement dématérialisé. Ils sont même une majorité (54%) à juger crédible la disparition des vendeurs au profit d'outils numériques. Une vision davantage partagée chez les consommateurs les plus jeunes. Sept Français sur dix prévoient par ailleurs qu'il y aura à cette échéance moins de magasins qu'aujourd'hui.

A l'heure actuelle, les dispositifs numériques en magasin commence à susciter de l'intérêt, en particulier via les smartphones. 51% des répondants trouveraient intéressant de recevoir des promotions en temps réel lorsqu'ils se trouvent en boutique, proportion qui monte à 67% chez les moins de 35 ans. Parmi les services auxquels les Français attribuent le plus d'utilité, figurent aussi les promos reçues lors du passage à proximité du point de vente (45%) ainsi que les services de localisation des produits à l'intérieur des magasins.

L'exploitation des données personnelles, en revanche, apparaît comme un vrai frein. Seulement 26% des personnes interrogées verraient d'un bon œil des services permettant aux vendeurs d'accéder à leur profil pour mieux les conseiller. 65% rejettent le ciblage des offres par les marques en raison de son caractère intrusif.

 

Infographie