L'e-commerce en France a crû de 12% au 3ème trimestre 2016

Les sites marchands de l'Hexagone ont enregistré 16,9 milliards d'euros de chiffre d'affaires entre juillet et septembre 2016.

Au 3ème trimestre, les dépenses en ligne des consommateurs français ont atteint 16,9 milliards d'euros, selon la Fédération de l'e-commerce et de la vente à distance (Fevad). Une croissance de 12% sur un an, alors que la consommation des ménages repart, elle, à la baisse (-2,4% d'après la Banque de France). Le nombre de transactions progresse pour sa part de 17% pour s'élever à 227 millions d'achats en ligne sur les trois mois.

Le chiffre d'affaires de l'e-commerce français a progressé de 12% au 3ème trimestre 2016 © iCE/Fevad

En revanche, le panier moyen recule de 4% sur un an et s'établit à 75 euros. En 10 ans, le montant moyen des achats en ligne a perdu pas moins de 13%. Toutefois, ce déclin est compensé par la hausse de la fréquence d'achats en ligne, qui en un an passe de 7,2 à 7,9 achats par cyberacheteur sur le trimestre. L'offre du marché e-commerce français n'en finit pas non plus de s'étendre. La Fevad dénombre désormais 195 450 sites marchands actifs, soit 9% de plus en un an. La barre des 200 000 e-boutiques sera certainement franchie cette année.

6% de croissance pour les sites leaders

La Fevad mesure également la croissance des sites e-commerce leaders, à périmètre constant. Leur activité progresse de 6% au 3ème trimestre. C'est deux fois moins rapide que le marché, mais aussi moins dynamique que les 8% et 12% enregistrés aux 1er et 2ème trimestres.

D'après la fédération de l'e-commerce, le repli de la consommation des ménages enregistrée entre juillet et septembre a particulièrement affecté le secteur de l'habillement, qui a vu ses ventes baisser de quasiment 7% en un an, selon l'IFM. Toujours parmi les sites leaders, les acteurs du BtoB progressent de 5% et ceux du voyage de 3%.

Marketplaces et mobile toujours en forme

Les ventes sur mobile des sites leaders s'affichent en hausse de 30%. Ce canal pèse maintenant 25% de leur volume d'affaires, au lieu de 20% il y a un an. En revanche, le panier mobile est environ 20% inférieur au panier moyen global.

Quant aux marketplaces des sites leaders, elles voient leurs ventes augmenter de 15% entre les 3èmes trimestres 2015 et 2016 et représentent aujourd'hui 30% de leur volume d'affaires en moyenne, contre 37% il y a un an.

71,2 milliards d'euros sur l'année 2016

La Fevad prévoit que les consommateurs dépenseront environ 13,6 milliards d'euros en ligne en novembre et décembre, et 19,7 milliards sur la totalité du 4ème trimestre. De quoi permettre au secteur de passer le cap des 70 milliards d'euros dépensés en ligne sur l'année.

La Fevad prévoit un chiffre d'affaires de 71,2 milliards d'euros pour l'ensemble de l'année 2016 © iCE/Fevad

 

ET AUSSI :

Fevad / Médiamétrie