Le chiffre d'affaires de l'e-commerce en France croît de 11% au 2e trimestre

Le chiffre d'affaires de l'e-commerce en France croît de 11% au 2e trimestre Près de 20 milliards d'euros ont été dépensés sur Internet. En chute de 3% sur un an, le panier moyen atteint 68 euros.

Les chiffres ont été annoncés lors de la Paris retail week 2017. Les Français ont dépensé sur le web 19,5 milliards d'euros au second trimestre 2017, selon la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad). L'organisation représentative du secteur estime que ces dépenses sont en croissance de 11% sur un an. Le montant dépensé par acheteur s'est porté à 664 euros, soit 100 euros de plus sur deux ans. Le panier moyen (68 euros) baisse toujours : il perd 3% en un an.

Le CA de l'e-commerce en France a atteint 19,5 milliards d'euros au T2 2017. © JDN - FEVAD iCE

Au premier trimestre 2017, la croissance du chiffre d'affaires avait déjà atteint un niveau élevé : 14% avec 20 milliards d'euros dépensés en ligne. Comment expliquer une telle croissance ?

  • Tout d'abord, le nombre de cyber-acheteurs est en progression de 964 000 en un an, selon Médiamétrie.
  • Ensuite, l'offre en ligne augmente avec 18 400 sites, soit 10% de plus par rapport au deuxième trimestre 2016 Le nombre total de site marchands actifs atteint 208 000.
  • Enfin, la fréquence d'achat est en hausse et compense la baisse du panier : un acheteur réalise en moyenne près de dix transactions sur le trimestre.

BtoC, BtoB et tourisme en croissance

Dans le même temps, la consommation des ménages marque un nouveau recul. Selon la Banque de France, elle perd 3,5% au deuxième trimestre sur les produits industriels hors auto. Pourtant, les sites BtoC enregistrent une croissance de 6% au deuxième trimestre. Le décalage de la date des soldes d'une semaine a notamment repoussé les achats sur le mois de juillet. Par ailleurs, le BtoB croit de 8% et le tourisme accélère ses ventes avec 11% de croissance.

Les places de marché prennent toujours plus d'importance. Selon l'indice iPM, qui mesure l'ensemble des ventes réalisées sur marketplace par les vendeurs utilisateurs, cette activité augmente de 15% par rapport au deuxième trimestre 2016. Elle pèse ce trimestre près de 31% des ventes réalisées.

La montée en puissance de l'Internet mobile se confirme. L'indice iCM, qui mesure les ventes sur smartphones et tablettes, sites mobiles et applications hors téléchargements d'application et hors ventes sur les places de marché, bondit de son côté de 37% au T2 2017 par rapport au T2 2016. Durant les soldes d'été, les commandes sur terminaux mobiles ont augmenté de 53% par rapport aux soldes d'été de l'an dernier. La mode demeure particulièrement concernée avec +7 points en un an. 

Et aussi : 

Consommation / Fevad

Annonces Google