Le chiffre d'affaires de l'e-commerce en France croît de 14% au T1 2017

Le chiffre d'affaires de l'e-commerce en France croît de 14% au T1 2017 Les ventes en ligne sont en augmentation entre les premiers trimestres 2016 et 2017. La Fevad constate 20,5% de transactions de plus qu'il y a un an, notamment grâce à la fréquence d'achat encore en hausse.

Sur les trois premiers mois de l'année 2017, les ventes sur Internet ont atteint 20 milliards d'euros, soit 2,5 milliards de plus qu'au T1 2016, selon la Fédération de l'e-commerce et de la vente à distance (Fevad), soit une hausse de 14%. 

Parmi les raisons de cette croissance : la forte augmentation de 20,5% du nombre de transactions sur la période, soit 290 millions de transactions sur le trimestre. Ce chiffre a été multiplié par quatre depuis le premier trimestre 2010.

Désormais près de 36 millions de Français commandent en ligne, selon Médiamétrie. Mais c'est surtout la fréquence d'achat qui continue d'augmenter, avec 13% de croissance par rapport au premier trimestre 2016. En moyenne, un acheteur en ligne réalise plus de 9 transactions par trimestre contre 7 il y a deux ans. De même, un acheteur depense en moyenne 650 euros sur la même période. 

Un panier moyen en baisse

En revanche, le panier moyen est en baisse de 5%, à 68 euros (contre 73 au T1 2016), un chiffre très proche de celui réalisé en magasin. La Fevad analyse cette tendance comme une banalisation progressive de l'acte d'achat sur Internet par rapport au commerce physique. Par ailleurs, des sites marchands actifs voient le jour (+11%). On en compte désormais 206 800, soit près de 20 000 sites de plus qu'il y a un an.

Dans le détail, selon le panel iCE 100, qui compte le chiffre d'affaires réalisé directement par plus de 100 sites de produits grand public, tourisme et ventes aux professionnells, la croissance des ventes de produits grand public s'élève  à 7%, contre 8% au 1er trimestre 2016, malgré une chute de la consommation des ménages de 2,7%. Les ventes BtoB, elles, accélèrent de 14% (9% au 1er trimestre 2016), tout comme les ventes des sites de voyage et de tourisme.

Marketplace et m-commerce en forte hausse

La Fevad remarque ensuite que les ventes en marketplace progressent et maintiennent leur dynamisme. L'indice iPM, qui mesure le volume des ventes réalisées sur les places de marché par les vendeurs utilisateurs, affiche une progression de 19% au premier trimestre 2016. L'indice iCM, qui mesure les ventes sur l'internet mobile (smartphone et tablettes, sites mobiles et applications hors téléchargements d'application et hors ventes sur les places de marché), augmente de son côté de 31% au T1 2017 par rapport au T1 2016. Les sites du panel iCM réalisent 27% de leur volume d'affaires sur les terminaux mobiles. A titre de rappel, l'e-commerce français a atteint les 72 milliards d'euros en 2016.

Et toujours

Fevad / Médiamétrie