L'e-commerce français croît de 16% à 17,9 milliards d'euros au 1er trimestre

Le regain de croissance du secteur se confirme. La Fevad enregistre 21% de transactions de plus qu'il y a un an, grâce à une fréquence d'achats en forte hausse.

Les dépenses en ligne des consommateurs français se sont élevées à 17,9 milliards d'euros au premier trimestre 2016, selon la Fédération de l'e-commerce et de la vente à distance (Fevad). La croissance de l'e-commerce s'élève donc à 16% par rapport au premier trimestre 2015. C'est mieux que son niveau moyen de l'an dernier (14,3%), déjà en hausse par rapport à 2014 (11%). "Le rebond entamé en 2015 se poursuit en 2016", se réjouit Marc Lolivier, délégué général de la Fevad. Sur les trois premiers mois de l'année, le nombre de transactions en ligne a atteint 237 millions, en hausse de 21%.

Les dépenses en ligne des Français se sont élevées à 17,9 milliards d'euros au 1er trimestre 2016 © iCE / Fevad

La croissance du secteur est tirée vers le haut par plusieurs phénomènes. L'augmentation du nombre de cyberacheteurs (35,5 millions au 1er trimestre selon Médiamétrie, soit 1,7 million de plus en deux ans), la hausse de la fréquence d'achat en ligne (8,2 achats par cyberacheteur au 1er trimestre, contre 6,9 à la même période l'an dernier), ainsi que l'accroissement du nombre de sites marchands actifs (186 900 fin mars, soit quasiment 5 000 de plus en trois mois). Selon Marc Lolivier, la barre des 200 000 sites pourrait être franchie dès le 3ème trimestre 2016. "C'est une très bonne nouvelle : le marché va devenir de plus en plus concurrentiel, ce qui stimule la croissance." Autant de leviers qui compensent largement la baisse du panier moyen, qui perd 4,4% en un an et finit à 75,5 euros au 1er trimestre 2016.

A périmètre constant, un rebond aussi

La croissance de l'e-commerce à périmètre constant confirme d'ailleurs le rebond du secteur. Mesurée par le biais du panel iCE40, qui comprend une quarantaine de sites leaders, elle s'établit au 1er trimestre 2016 à 7%. Elle était de 6% en 2012, 3% en 2013, 5% en 2014 et 6% en 2015.

Croissance du chiffre d'affaires des sites du panel iCE40
  2012 2013 2014 2015 T1 2016
Ventes de produits BtoC hors marketplace 6% 3% 5% 6% 7%
Ventes de produits BtoC y compris marketplace 9% 6% 9% 10% 8%
Ventes BtoB 5% 1% 9% 11% 9%

La Fevad remarque en revanche que les ventes en marketplace progressent beaucoup moins vite que durant les deux dernières années, tombant à 18% de croissance au lieu de 66% au 1er trimestre 2015. A cela deux hypothèses : le changement de stratégie de leurs opérateurs et le transfert des clients entre places de marché.

Le mobile conserve pour sa part une excellente dynamique. Les ventes sur smartphones et tablettes sont en hausse de 31% sur les trois premiers mois de l'année (après avoir augmenté de 39% sur l'année 2015). Médiamétrie rappelle à ce sujet qu'en France, sites marchands et non marchands confondus, 43% des visites ont été réalisées depuis un mobile et 8% depuis une tablette. "Tout le Web bascule et cela va continuer de manière exponentielle", assure Marc Lolivier.

64,9 milliards d'euros de CA 2015

En 2015, le chiffre d'affaires de l'e-commerce français s'élevait à 64,9 milliards d'euros (+14,3%), pour un total de 835 millions d'achats en ligne (+19%). La tendance actuelle conduit la Fevad à prévoir qu'en 2016 sera franchie la barre des 70 milliards d'euros.

L'e-commerce français a atteint 64,9 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2015 © iCE / Fevad

ET AUSSI :

Fevad / Médiamétrie