E-commerce One-to-One : retour dans la principauté de l’e-commerce

Le Rocher, ses grands hôtels, ses princesses, son aquarium et… son salon E-Commerce One-to-One ! La sixième édition du rendez-vous d’affaires a débuté ce matin.

Un forum Grimaldi fourmillant de 1260 décideurs enthousiastes, des agendas pleins à ras bord de rendez-vous et d'ateliers, un grand soleil de printemps monégasque : tous les ingrédients sont à nouveau réunis pour faire d'E-Commerce One-to-One un succès. Comme entrée en matière, Comexposium nous propulse directement dans le futur avec la technologie cognitive Watson, qu'IBM applique désormais aussi au retail. Personal shopper, relation client, gestion des stocks et des commandes… les possibilités sont nombreuses et certains marchands comme The North Face et Under Armour en tirent déjà profit.

3000 rendez-vous avec les prestataires

Ce coup d'envoi donné, c'est l'heure des grandes retrouvailles. Se pressent autour des buffets clients, prospects, concurrents, vieux amis et nouvelles connaissances. Le gratin du commerce connecté bruisse de la joie de se retrouver. L'effet "parenthèse" d'E-Commerce One-to-One joue à plein. Déconnectés de leur quotidien, les professionnels du secteur ont toute la disponibilité d'esprit pour prendre du recul sur leur activité, explorer de nouvelles idées et rencontrer de futurs partenaires. De tels rendez-vous, travaillés en amont par les prestataires, il y en aura près de 3000 d'ici vendredi soir. De quoi permettre aux marques et aux marchands de comparer toutes les solutions pertinentes et de choisir les plus adaptées à leurs chantiers du moment.

Quelques bruits de couloir...

Comexposium a aussi rassemblé une sélection d'innovations dans un Digital Corner où l'on furète entre deux rendez-vous, ou lorsqu'on n'a pas trouvé de chaise libre dans les ateliers pleins à craquer d'AB Tasty ou de Be2Bill . On récapitule également les bruits de couloir entendus dans la journée. Galeries Lafayette a recentré sa marketplace sur les marques présentes en magasin. Anne-Véronique Baylac est la nouvelle directrice digitale de Séphora. Le magazine Marie-Claire va ouvrir une marketplace. Eram vient de lancer l'étude d'industrialisation de sa #choose connectée. Olivier Bernasson se désengage de l'opérationnel de Pecheur.com pour lancer un nouveau projet de vente en ligne de services. Carrefour testera à partir de demain à Merignac la livraison le jour-même du gros électroménager. Uber a multiplié ses effectifs par 10 depuis 2014 et cherche à débaucher chez les e-commerçants. Le radio-moquette monégasque est particulièrement riche et fourni...

Les allées de E-commerce One-to-One © Cécile Debise

Il est 18h et chacun reprend le chemin de l'amphithéâtre. Demain, on y parlera smart data et micro-moments avec Google et full-funnel avec RadiumOne. Mais dans l'immédiat, le spécialiste de l'optimisation du transport de colis Metapack a concocté une table-ronde consacrée aux nouveaux enjeux de la livraison. A peine le temps de reprendre ses esprits que les festivités débuteront sur le rooftop du Fairmont, avant que l'assemblée ne s'éparpille par petits groupes entre le Buddha Bar et le Sass (ça ne s'invente pas) où elle a désormais ses habitudes. Une parfaite mise en bouche avant la soirée de gala de demain, qui se tiendra dans la féérique salle des étoiles du Sporting Club de Monaco.

Tim Steiner, fondateur et PDG d'Ocado en guest star

Or il s'agira d'être sur le pied de guerre dès vendredi matin pour un autre temps fort de One-to-One. Tim Steiner, fondateur et PDG d'Ocado, viendra expliquer comment, pour expédier huit fois plus de références alimentaires que ses concurrents, le cybermarché britannique est devenu une société d'IT et de logistique à la mécanique si bien huilée qu'il la vend maintenant aux retailers du continent !

Avant la dernière plénière de l'événement, durant laquelle six start-up passeront sur le grill d'un jury de trois investisseurs, les participants prendront le temps d'un dernier débrief au soleil, pour faire durer encore un peu le plaisir de ces échanges avant de rentrer au bercail, l'esprit empli d'idées nouvelles, à mettre en œuvre dès lundi.

Retail