L'e-commerce a bien trouvé son second souffle en France

Les sites marchands ont enregistré 18,5% d'achats de plus qu'un an avant. Cependant, le mois de mars n'a pas été aussi dynamique que le début d'année.

Le rebond du marché de l'e-commerce se confirme. Enclenché début 2015 grâce à la montée en puissance des distributeurs physiques et de leurs dispositifs web-to-store comme web-in-store, il a permis à la croissance des ventes en ligne de ré-accélérer alors qu'on pensait le secteur arrivé à maturité. Après avoir oscillé autour de 14% durant les trois premiers trimestres 2015, elle était toutefois tombée à 8,37% au dernier trimestre. Sur les trois premiers mois de 2016, elle retrouve un excellent niveau à 12,9%, d'après la 51ème édition de l'indice e-commerce du JDN.

L'e-commerce français au 1er trimestre 2016

Le chiffre d'affaires de l'e-commerce a progressé de 12,9% entre les premiers trimestres 2015 et 2016 © JDN

Au premier trimestre 2016, le nombre de transactions en ligne est en progression de 18,54% par rapport au premier trimestre 2015. C'est à peine moins que son niveau moyen en 2015 (19,06%), le plus élevé depuis 2012. A eux quatre, les PSP de notre panel ont enregistré 189 millions de paiements en ligne par carte bancaire sur leur plateforme entre janvier et mars 2016, contre 160 millions à la même période en 2015.

Le nombre d'achats en ligne a progressé de 18,54% entre les premiers trimestres 2015 et 2016 © JDN

Entre les premiers trimestres 2015 et 2016, le montant moyen des achats en ligne a perdu 4,75% (3,63 euros) pour tomber à 72,81 euros. C'est toujours 4,47% (3,12% euros) de plus qu'au quatrième trimestre 2015, lorsque les petits achats de Noël tiraient les paniers vers le bas. Mais ce petit rebond saisonnier ne tient jamais bien longtemps. On peut s'attendre à ce que le panier moyen de l'e-commerce reprenne bientôt sa chute pour se rapprocher de celui des ventes physiques.

Le panier moyen de l'e-commerce s'établit à 72,81euros au premier trimestre 2016 © JDN

Mars 2016 moins dynamique que février et janvier

En mars, la croissance de l'e-commerce retombe d'un cran après l'excellent démarrage de janvier et février. A 11,23%, elle dépasse néanmoins largement son niveau du dernier trimestre 2015.

En mars 2016, les dépenses en ligne étaient 11,23% supérieures à leur niveau de mars 2015 © JDN

Il n'en va pas de même avec le nombre d'achats en ligne, dont la progression de 15,73% sur un an retrouve son niveau des trois derniers mois de 2015. Cet indicateur laisse donc penser que le regain de dynamisme de l'e-commerce français reste fragile et devra encore être validé ces prochains mois.

Les sites marchands ont enregistré 15,73% de commandes de plus en mars 2016 qu'en mars 2015 © JDN

Le panier moyen du secteur s'élève en mars à 72,81 euros : quasiment autant que durant les soldes d'hiver du mois de janvier. Il devrait maintenant tanguer jusqu'en juillet puis plonger en août et s'affaisser jusqu'à décembre.

Le montant moyen des achats en ligne est presque aussi élevé en mars 2016 qu'en janvier © JDN

 

Méthodologie

L'indice e-commerce du JDN présente l'évolution du nombre et de la valeur des paiements électroniques effectués par carte bancaire auprès d'e-commerçants français ayant opté pour les services de paiement en ligne proposés par les quatre acteurs de notre panel : WorldlinePayline by Monext,PayBox by Verifone et Ingenico ePayments. Le nombre de transactions par carte bancaire correspond à des paiements ayant abouti et non au nombre d'interrogations sur les serveurs de ces sociétés.

 

A lire aussi : 

 

Serveurs / Retail