Marc Lolivier (Fevad) "Réfléchissons ensemble aux valeurs qui feront le commerce de demain"

Le 14 juin, la Fevad veut nous faire entrer de plain-pied dans la Troisième Révolution Industrielle avec la nouvelle édition des Enjeux E-Commerce 2016.

JDN. Qu'avez-vous concocté pour les 5 ans des Enjeux E-Commerce de la Fevad ?

Marc Lolivier, délégué général de la Fevad © S. de P. Fevad

Marc Lolivier. Cette année, nous allons prendre de la hauteur. Pendant dix ans, l'e-commerce s'est concentré sur sa course à la croissance et aux volumes. Nous allons passer à autre chose. La technologie prend de plus en plus de place dans nos vies. Il ne s'agit donc plus juste de trouver comment générer de la croissance mais bel et bien de réinventer l'avenir et de comprendre quelles valeurs vont façonner le secteur dans le futur.

 

Quelles pistes allez-vous explorer ?

Nous débuterons par une intervention du célèbre économiste américain Jeremy Rifkin, l'auteur de la "Troisième Révolution Industrielle". Cette notion est plutôt associée à la transition énergétique mais elle s'accompagne d'une riche réflexion économique. Jeremy Rifkin décortiquera l'impact de la technologie sur les rapports sociaux, parmi lesquels le commerce, et sur l'évolution de notre secteur. Jacques Attali, qui lui succèdera, apportera également son regard sur ces évolutions et examinera la façon dont la France se positionne sur ces questions.

Nous passerons ensuite au rôle de l'Etat face à l'avènement d'une République numérique. Ces enjeux ne sont pas uniquement réglementaires ou législatifs, ils sont aussi économiques. Il faut par exemple s'interroger sur les ambitions politiques pour le secteur. On constate souvent un décalage entre le terrain et l'image que s'en font les politiques, par exemple sur les besoins des entrepreneurs. Il appartient à la Fevad de créer des passerelles entre les deux mondes afin de construire des opportunités de croissance. C'est avec Laure de la Raudière (députée LR), Nicolas Bouzou (économiste), Stéphane Treppoz (Sarenza) et François Momboisse (Fevad) que nous verrons comment les matérialiser.

 

Sera aussi abordée l'évolution des organisations…

Ce sujet sera très présent. Comment, par exemple, répondre à la génération des millennials en tant que clients ? Pour cela, il est fondamental de comprendre leurs valeurs, qu'il s'agisse d'éthique, d'habitudes de consommation ou de façon de vivre. Une démarche similaire doit être entreprise vis-à-vis de cette génération Y en tant que salariés. La DRH EMEA de Google Dorothy Burkel, l'essayiste libéral Gaspard Koenig et la présidente de Webedia Véronique Morali nous éclaireront sur ce sujet.

"Même concurrents, les acteurs du secteur savent partager pour construire leur avenir."

Et comme premier grand témoin, nous aurons la chance d'accueillir Guillaume Pépy, président de la SNCF et premier e-commerçant de France. La SNCF est une entreprise séculaire, qui a développé une capacité fantastique à intégrer les nouvelles technologies et à adapter son organisation, tout en conservant une très forte dimension humaine. Guillaume Pépy expliquera comment la SNCF se projette dans l'avenir, comme elle défend son ADN tout en adoptant de nouvelles valeurs, toujours au service de la création de valeur.

 

L'après-midi sera-elle plus opérationnelle ?

En effet, mais nous veillerons à conserver une certaine hauteur de vue. Après une étude d'Accenture sur les grandes tendances technologiques génératrices de valeur ajoutée, nous nous demanderons comment, très concrètement, on peut utiliser l'intelligence artificielle dans le commerce, notamment pour faire du marketing. Puis nous passerons à la confiance, qui va être au cœur du développement de l'e-commerce. Nous verrons comment elle s'opère et de quelle façon communiquer avec les internautes en cas de problème ou de crise.

Nous aborderons ensuite le mobile, qui demeure une valeur cardinale du développement de l'e-commerce, pour faire le bilan de son développement et voir comment il évolue. La dernière table-ronde sera consacrée à une autre valeur forte très liée à l'entreprenariat et au dynamisme de notre secteur : le risque. Le risque à prendre en compte lorsque l'on crée ou reprend une entreprise, quand on l'introduit en bourse… Témoigneront Séverine Grégoire (Monshowroom, MesDocteurs), Nathalie Balla (La Redoute) et Thierry Petit (Showroomprivé). Enfin, Alexandre Mars, dont l'Epic Foundation met en relation les entreprises avec des programmes caritatifs et solidaires, viendra des Etats-Unis pour expliquer comment la technologie permet aussi de donner du sens.

 

Aura-t-on le temps de souffler, pour digérer tous ces contenus ?

Bien sûr ! Le volet networking des Enjeux E-commerce est toujours très important, raison pour laquelle nous lui réservons un grand espace et plusieurs moments dans la journée. Nous attendons plus de 600 personnes. L'an dernier, deux tiers étaient des dirigeants. Il est indispensable qu'ils puissent échanger. Sur les conférences elles-mêmes, mais aussi sur leur développement, leurs projets, leurs doutes, leur futur… Notre secteur reste formidable par son ouverture, mais aussi par la coopétition qui le caractérise. Même s'ils sont concurrents, les acteurs savent partager pour construire leur avenir. Les Enjeux sont aussi là pour cela.

 

 

ET AUSSI :

 

Fevad / Retail