iContainers lève 6 millions d'euros pour son Uber du fret maritime

La plateforme connecte les entreprises avec les acteurs du fret maritime, simplifiant les process pour exporter vers 1200 destinations.

Fondé en 2007 par Ivan Tintoré et Carlos Hernández, l'espagnol iContainers est une plateforme qui agrège des acteurs du fret maritime et permet aux entreprises de comparer et sélectionner facilement leurs services. Elle annonce aujourd'hui un tour de table de 6 millions d'euros mené par Serena Capital, auquel participent également Kibo Ventures et Vitamina K. Les fonds levés serviront à accélérer les développements techniques, à accroître la notoriété d'iContainers dans le monde et à financer son développement commercial en Europe du Nord, en Asie et en Amérique du Sud.

Basée à Miami et détenant des bureaux à Madrid et en Inde, la société couvre déjà 250 000 routes maritimes menant à 300 ports en Europe, aux Etats-Unis, en Asie, en Australie, en Amérique latine et en Afrique. Concrètement, ses utilisateurs peuvent choisir un service de fret en fonction de leurs tarifs et des horaires. Mais la plateforme est également la seule au monde à proposer un service porte-à-porte, ajoutant au fret maritime des services de transport par camion et de dédouanement lui permettant de desservir un total de 1200 destinations.

Rationaliser une infrastructure archaïque

"La nécessité d'un changement radical dans l'industrie du shipping devient de plus en plus critique pour les sociétés de toutes les tailles, explique Ivan Tintoré. Actuellement, le processus d'expédition de fret est inefficace et presque impossible à gérer sans l'aide d'un spécialiste. Il n'existait aucune solution accompagnant ce process du début à la fin. Nous avons donc fondé iContainers sur la conviction que la technologie peut et doit rationaliser et fluidifier cette infrastructure archaïque."

D'un côté, la société donne aux PME un accès facilité à des partenaires logistiques les accompagnant dans leur import-export, de l'autre elle fournit des volumes à ces logisticiens et simplifie leurs process. Employant actuellement 40 personnes, iContainers indique doubler son chiffre d'affaires tous les ans. Les marchands et les transporteurs qui observent avec inquiétude l'arrivée d'Amazon sur le secteur du transport et du fret devraient désormais eux-aussi contribuer au développement de cette couche servicielle qui simplifie considérablement le recours à l'infrastructure de transport existante.

ET AUSSI :

 

Retail