Confidentiel : Base10, le "Blablacar des espaces de travail", lève 400 000 euros

La plateforme propose aux entreprises de louer leurs espaces de travail inoccupés pour accueillir des travailleurs nomades et valoriser leur réseau.

Base10 vient de boucler une première levée de fonds de 400 000 euros auprès de la Caisse des Dépôts et de business angels. Objectif : couvrir rapidement le Grand Ouest puis l'ensemble du territoire Français. La plateforme propose aux entreprises et collectivités de valoriser la sous-occupation de leurs espaces de travail en les louant sur une application utilisant la géolocalisation.

La tarification est fixe, à la demi-journée : 15 euros pour un bureau, 9 euros pour une place dans un espace de coworking et 3 euros par place disponible pour une salle de réunion -le concurrent Bird Office laisse au contraire les entreprises fixer leurs propres prix.

"Nous ne mettons pas en avant la monétisation mais l'optimisation"

"Nous n'avons pas le même positionnement car nous ne mettons pas en avant la monétisation mais l'optimisation des espaces de travail, explique Vincent Panier, fondateur. Si Bird Office est le Airbnb de la salle de réunion, nous en serions plutôt le Blablacar. L'intérêt pour les entreprises est de trouver une utilité aux espaces non occupés, notamment pour dynamiser leur réseau."

Base10 est en négociation avec "des grands groupes, des réseaux associatifs et des réseaux d'entreprises qui représentent plusieurs milliers de sites", assure le fondateur. Le site vise entre 3 000 et 5 000 espaces recensés en France d'ici la fin de l'année. Base10 prélève une commission de 20% sur chaque réservation.

Forte de son premier tour de table, Base10 entend booster son développement commercial et se développer prioritairement dans les zones rurales et périurbaines. La start-up emploie cinq collaborateurs.

Et aussi :

 

Levée de fonds / Retail