Info JDN : Pernod Ricard lance une marketplace de champagnes et spiritueux

LesNouveauxCavistes.com regroupe pour l'instant une trentaine de cavistes indépendants et propose de livrer à domicile comme de retirer sa commande en boutique.

La place de marché LesNouveauxCavistes.com vient d'ouvrir ses portes. Et qui se cache derrière elle ? Le numéro 2 mondial des vins et spiritueux : Pernod Ricard. Une trentaine de cavistes indépendants ont déjà signé, un peu partout en France. Chaque caviste partenaire dispose de sa propre page de présentation et il est possible de n'afficher que son offre. Les filtres de la marketplace sont d'ailleurs particulièrement bien conçus, puisqu'il est possible de filtrer simultanément par caviste, mode de livraison, note des consommateurs, marque, degré d'alcool, âge, provenance et conditionnement, entre autres. Et lorsqu'une référence est en vente chez plusieurs marchands, tous apparaissent sur la fiche produit avec chacun leur prix et leurs frais de livraison.

La promesse de Pernod Ricard : donner de la visibilité en ligne aux cavistes indépendants et leur apporter un canal de vente supplémentaire qui leur permet d'adresser la France entière. Ils peuvent ainsi proposer les modes de livraison qu'ils souhaitent parmi le retrait en magasin, la livraison en point relais et, dans 12 villes, la livraison à domicile en 48h ou par coursier en 3h, ceci en choisissant leurs prestataires de livraison parmi ceux que leur propose le groupe. De plus, LesNouveauxCavistes indique aider chaque vendeur à mettre en ligne son catalogue.

Une double casquette

Selon nos informations, cette marketplace, qui tourne sur Magento et Mirakl, est gérée de façon totalement autonome par rapport aux autres activités de Pernod Ricard. Il est toutefois savoureux que le deuxième producteur de spiritueux au monde, qui donc vend déjà ses produits aux cavistes, veuille se positionner aussi en aval, en leur proposant de vendre "chez lui" moyennant une commission.

Plus largement, le groupe entend manifestement doper son activité de distributeur. Il opère déjà des sites marchands relativement confidentiels, comme Bar Premium en France, Henri&Paul en Australie, ou encore un site pour ses collaborateurs et leur entourage. En ouvrant une marketplace, il va également commencer à vendre des produits qu'il ne fabrique pas, apprendre sur les consommateurs, sur les prix de vente, collecter beaucoup de données, progresser dans sa démarche digitale ainsi que dans sa relation directe avec les clients finaux.

A lire aussi :

 

Pernod Ricard / Marketplace