L'achat en ligne dopé par la hausse de la fréquence des commandes

En 2012, 63% des Français ont commandé sur Internet et 8% sur mobile, la croissance du secteur étant tirée par la hausse de la fréquence d'achat et l'élargissement de la palette des produits achetés, affirme le Credoc dans le cadre du salon VAD e-commerce ouvrant aujourd'hui à Lille.

69% des Français ont acheté à distance au cours des 12 derniers mois, soit 33,8 millions de personnes, et 63% ont commandé sur Internet. 50% des Français n'ont d'ailleurs commandé que sur Internet, alors qu'ils n'étaient que 30% en 2008. Ce sont les résultats de l'étude annuelle du Credoc sur les habitudes de consommation des Français en matière de vente à distance et sur Internet, présentée à l'occasion du salon VAD e-commerce qui se tient à Lille du 23 au 25 octobre.


L'étude précise que la proportion des Français ayant acheté en ligne via leur smartphone ou leur téléphone portable a doublé en 2 ans et vaut actuellement 8%, soit 3,9 millions de personnes. L'e-achat sur tablette concerne 1,5 million de Français : 3% de la population. Le Credoc note cependant qu'avec la crise, il est plus ardu de recruter de nouveaux clients parmi les consommateurs n'achetant pas encore à distance. Le développement de la vente à distance repose donc principalement sur les clients actuels, qui élargissent la palette de produits qu'ils achètent à distance (en 2012, 47% commandent des produits et services appartenant à 5 au moins des 20 familles proposées contre 33% en 2010) et commandent de plus en plus fréquemment (27% achètent à distance au moins une fois par mois en 2012, contre 24% en 2010).
La livraison à domicile demeure le mode de livraison le plus demandé (62% des Français y ont eu recours ces 12 derniers mois) mais les autres méthodes progressent, au premier rang desquelles la livraison en point relais (44% en 2012 contre 39% en 2010). Les consommateurs panachent surtout de plus en plus les modes de récupération de leurs commandes : cette année, 38% ont eu recours à au moins trois modes de livraison différents, alors qu'ils n'étaient que 23% il y a deux ans.
Le Credoc constate en outre le rôle croissant du mobile dans la relation client à distance. Sur les 12 derniers mois, 40% des Français se sont connectés avec leur smartphone ou leur téléphone portable pour préparer, suivre un achat ou géolocaliser un commerçant (et quasiment 100% des utilisateurs de smartphones). 30% consultent des sites d'e-commerce (contre 16% en 2010), 29% suivent leur commande (12% en 2010), 24% géolocalisent des commerçants, 22% consultent des avis clients et 21% des comparateurs de prix.


Les réseaux sociaux, en revanche, n'ont qu'un impact limité sur la consommation, conclut le Credoc, indiquant que moins d'un Français sur dix les utilise à cette fin. En 2012, 9% y ont posté des coups de cœur pour des produits ou des services et 8% y ont recherché des informations avant un achat. Un constat probablement amené à évoluer, dans la mesure où les 18-24 ans se montrent bien plus friands de ce nouveau canal. 22% d'entre eux s'y sont informés sur des produits ou des services et 27% y ont partagé un coup de coeur.

CANAL +