Alain Afflelou ne croit pas à l'e-commerce de lunettes

L'opticien traditionnel a jugé que les promesses de Sensee.com étaient irréalisables car Marc Simoncini "n'est pas du métier".

L'opticien Alain Afflelou ne croit pas dans l'émergence d'un modèle économique de vente en ligne de lunettes de vue, a-t-il affirmé à BFM Business. Répondant aux promesses de Marc Simoncini, qui entend vendre deux fois moins cher qu'en boutique des lunettes de même qualité sur son site marchand Sensee.com, Alain Afflelou a estimé : "C'est parce qu'il n'est pas du métier qu'il peut tenir ces propos". Selon lui, "ils savent que c'est impossible car il faut ajuster les lunettes, les mettre au point et les essayer. Recevoir trois lunettes par la poste et dire 'si ça va pas j'y retourne', ce n'est pas le métier." L'opticien a tout de même ajouté que si la vente en ligne de lunettes se révélait un succès, il serait alors le mieux positionné pour réussir dans cette activité.

Marc Simoncini / Alain Afflelou