Avant son IPO, Alibaba se dévoile davantage

Le géant a actualisé, lundi, son projet d'introduction en bourse, dévoilant les membres de son futur conseil d'administration... et de nouvelles données sur son activité.

Alibaba a mis à jour, lundi, son document d'introduction en bourse déposé auprès du gendarme boursier américain, la SEC, en mai dernier (Lire : "Alibaba : ce que révèle son document d'introduction en bourse", du 07/05/2014). Longtemps réticent, le géant a finalement notamment dévoilé l'identité des 28 membres du "Alibaba Partnership", les associés de la première heure qui ont le pouvoir de nommer une majorité des membres du conseil d'administration. On apprend que le fondateur du site, Jack Ma, détient la majorité d'Alibaba.

Le futur conseil d'administration d'Alibaba sera composé de neuf membres, dont quatre administrateurs indépendants. Parmi eux, Michael Evans, ancien de Goldman Sachs, Jerry Yang, co-fondateur de Yahoo, qui détient 22,5% des parts d'Alibaba, Walter Kwauk, ancien du cabinet d'audit KPMG, et enfin Tung Chee-Hua, ancien chef de l'exécutif de Hong Kong. Sera aussi membre Masayoshi Son,  le PDG du groupe japonais Softbank, qui détient 34,3% d'Alibaba. Son entreprise conservera plus de 30% après l'IPO.

Levée historique ?

Le nouveau document révèle aussi que les clients d'Alibaba ont dépensé 272 milliards de dollars sur Taobao et Tmall en 2013. Ce sont les plateformes e-commerce les plus importantes de Chine (Tmall est dédiée aux grandes marques et retailers, Taobao aux particuliers et petites entreprises) et elles représentent à elles deux 81,6% des revenus d'Alibaba. Taobao a engrangé 190,6 milliards de ventes de Q1 2013 à Q1 2014, Tmall 82,1 milliards. 27,4% des dépenses des consommateurs se font sur mobile, contre seulement 7,4% en 2012. Les ventes ont crû de 90,1% sur Tmall l'année passée, et de 32,3% sur Taobao.

Pourtant, certaines données inquiètent. La croissance des revenus du groupe a chuté : elle était de 71% au Q1 2013, mais seulement de 39% au Q1 2014. Et le taux de marge est tombé sur la même période de 51,3% à 45,3%. Après ces révélations, les actions des deux investisseurs phares d'Alibaba, Yahoo et Softbank, ont chuté en bourse.

Le document d'introduction en bourse de l'e-commerçant chinois demeure cependant incomplet : Alibaba ne révèle toujours pas combien il espère lever lors de son introduction, ni la fourchette de prix de son action. Les dernières rumeurs indiquent que le géant pourrait lever plus de 20 milliards de dollars, marquant ainsi la plus grosse levée Tech de l'histoire de Wall Street.

IPO / GEANT