JolieBox lève 1 million d'euros chez Alven Capital pour maquiller l'Europe

Après seulement quatre mois d'existence, la société qui propose des abonnements à des coffrets beauté souhaite s'étendre à l'Europe.

Accompagnée par le leveur de fonds Pascal Mercier, chez Assya Corporate Finance, la start-up JolieBox lève un million d'euros auprès d'Alven Capital. La société propose aux internautes de s'abonner à des coffrets beauté à 13 euros par mois ou 136  euros par an, permettant à sa clientèle féminine de recevoir cinq à six produits cosmétiques en format de voyage. Jérémy Uzan, responsable de l'investissement chez Alven Capital explique que "ce type de services s'inspire d'un modèle créé aux Etats-Unis par BirchBox, et permet aux marques partenaires de JolieBox de bénéficier d'un nouveau canal marketing". Cet investissement permettra à la société d'étendre son modèle en Europe, marché encore presque vierge de ce type de service dans les cosmétiques.

Pour les marques telles que Kiehl's, Lancôme ou encore Laura Mercier "la distribution de produits à travers JolieBox est vécue comme un investissement en marketing. La marque offre ses produits à JolieBox et la start-up lui permet de profiter de ses 10 000 abonnées. Elle bénéficie par la suite de très bons retours des consommatrices et ce notamment sur les réseaux sociaux", poursuit Jérémy Uzan.

Lancée en juin, JolieBox n'est pas encore rentable mais affiche des besoins en fonds de roulement négatifs "puisque la société n'a pas dépensé un euro dans le marketing et le marché est tellement croissant qu'en septembre se vendaient déjà les coffrets de novembre" précise Jérémy Uzan. Depuis sa création, la croissance mensuelle de JolieBox n'a jamais été inférieure à 100%, "ce qui pourrait lui permettre d'être rentable en début d'année prochaine, mais tout dépendra des choix d'investissements quant au développement européen de JolieBox", conclut-il.

 

Capital risque / Levée de fonds