American Express et Facebook vont proposer des deals sans coupons

L'émetteur de cartes bancaires va mettre en place un système de deals qui ne nécessiteront pas de pré-acheter un coupon.

American Express a signé avec Facebook un partenariat similaire à celui déjà conclu avec Foursquare, pour proposer des deals sans coupons. Avec l'application Facebook "Link, Like, Love", les détenteurs d'une Amex pourront lier leur carte à leur compte Facebook, tout comme ils peuvent déjà la lier à leur compte Foursquare. Ils auront ensuite accès à des deals à valoir localement, différents des Facebook Deals.


Sauf qu'au contraire des désormais traditionnels coupons des sites d'achat groupé, ces deals ne nécessitent pas d'être achetés à l'avance et ne requièrent pas non plus du client qu'il présente un coupon au marchand. Les utilisateurs n'auront qu'à acheter avec leur carte American Express la prestation qui fait l'objet du deal pour être crédités de la remise proposée par le deal. Enfin, les deals proposés seront ciblés en fonction de ce que chaque utilisateur et ses amis "likent" sur Internet.


American Express lance également un programme permettant aux petits commerces de proposer en self-service de tels deals sans coupons sur Facebook et sur Foursquare. "Go Social" sera progressivement ouvert à d'autres réseaux sociaux.


L'un des défis majeurs auxquels sont confrontés les sites d'achat groupé consiste à mesurer avec précision combien de coupons achetés sont effectivement utilisés, ce qui nécessite de faire remonter l'information de milliers de petits commerces. Ceci même dans le cas de coupons mobiles, des applications telles que Groupon Now requérant des marchands qu'ils disposent d'un iPhone et sachent prendre en compte ces coupons. Une difficulté évidemment levée dans le cas d'Amex, l'émetteur de carte disposant instantanément de ces informations au moment du paiement.


Depuis qu'est entrée en vigueur, en février 2011, une loi américaine réduisant considérablement la commission que peuvent prélever les banques auprès des marchands sur les transactions réalisées avec telle ou telle carte bancaire, American Express cherche de nouvelles sources de revenus. L'e-commerce fait partie de ses nouvelles priorités, comme le confirmait déjà le partenariat conclu en mai avec Vente-privee.com (lire l'article Vente Privée lancera un site américain fin 2011 avec American Express, du 12/05/2011).

Facebook / Moyens de paiement