Les dépenses en ligne des Européens doubleront d'ici 2018

Selon Mintel, l'e-commerce en France a 5 ans de retard sur l'Europe du Nord, les cybermarchés ne marchent qu'au Royaume-Uni et Amazon renforce son emprise sur le continent.

Le secteur européen du commerce électronique de biens devrait doubler pour atteindre à 323 milliards d'euros en 2018 contre 166 milliards en 2012, d'après le cabinet londonien Mintel. Royaume-Uni, Allemagne et France resteront les plus gros marchés mais les Pays-Bas, l'Espagne et la Pologne enregistreront des croissances plus fortes.

Mintel constate par ailleurs un fossé nord-sud très marqué en matière d'e-commerce. L'Europe du Nord est la plus active – ce sont d'ailleurs les Norvégiens et les Suédois qui dépensent le plus en ligne par tête – alors que la France aurait cinq ans de retard sur le Royaume-Uni et l'Allemagne. L'Espagne, la Grèce, le Portugal et l'Italie sont encore plus loin derrière.

L'étude montre par ailleurs que les Britanniques sont de grands adeptes des cybermarchés. Tesco, Asda et Sainsbury figurent tous trois dans le Top 10 des e-marchands européens, avec des parts de marché respectives de 2,3%, 1,1% et 0,9%. En dehors du Royaume-Uni, les cyberacheteurs se détournent encore très largement des produits alimentaires.

Mintel ajoute enfin qu'Amazon ne cesse de renforcer son leadership sur le Vieux Continent. Sa part de marché est passée de 9,2% en 2011 à 9,8% en 2012. Son premier concurrent, l'Allemand Otto, est pour sa part en repli.

Amazon / Cybermarchés