L'e-commerce d'Europe de l'Ouest à la loupe, de 2010 à 2016 En Italie, peu d'e-acheteurs mais un fort panier moyen

Si l'Italie s'est lancée dans l'e-commerce plus tardivement que le Royaume-Uni, l'Allemagne, la France et l'Espagne, le pays a entrepris de rattraper son retard. Après avoir enregistré une croissance de 32,1% en 2011, le secteur italien de la vente en ligne BtoC devrait croître de 25,5% en 2012 pour atteindre 16,16 milliards de dollars, selon eMarketer. L'e-commerce italien devrait dépasser son homologue espagnol en 2015 et s'élever en 2016 à 31,25 milliards de dollars de dépenses en ligne.


Le cabinet d'études américain attribue ce démarrage tardif à l'absence d'une masse critique de cyberacheteurs. En 2011, seuls 38,5% des internautes italiens achetaient en ligne, contre 82,5% au Royaume-Uni et 74,6% en Allemagne. La pénétration de l'achat en ligne mettra d'ailleurs du temps à s'élever significativement, puisqu'elle devrait valoir 41,3% en 2012 (soit 11,7 millions de cyberacheteurs) et 44,1% en 2013 (13 millions).


e-commerce btoc en italie : volume (en milliards de dollars) et croissance
E-commerce BtoC en Italie : volume (en milliards de dollars) et croissance © eMarketer

Si l'Italie compte moins de cyberacheteurs que les autres pays d'Europe de l'Est, le pays se distingue en revanche par un panier moyen plus élevé. En 2012, le montant dépensé en ligne dans l'année par cyberacheteur devrait s'élever à 1 380 dollars en moyenne et s'accroître jusqu'à 1 885 dollars en 2016, selon eMarketer. Seul le Royaume-Uni dépasse ce niveau de panier moyen.


Selon Comscore, les sites marchands ont attiré près de 20 millions de visiteurs uniques en Italie en juin 2012, soit 69,5% des internautes du pays. Amazon, arrivé dans la botte fin 2010, se classe à nouveau en tête des sites d'e-commerce les plus visités, immédiatement suivi par LeGuide.com.


top 10 des l'audience des sites marchands en italie : visiteurs uniques et
Top 10 des l'audience des sites marchands en Italie : visiteurs uniques et pénétration © eMarketer, Comscore

Autour du même sujet