L'e-commerce britannique enregistre une croissance de 14,3% en février

Les pluies et inondations de février ont incité les Britanniques à se tourner plus que jamais vers l'achat en ligne. Dans l'ameublement, le tiers des ventes se fait désormais sur Internet.

Les consommateurs britanniques ont manifestement mis à profit l'un des hivers les plus pluvieux jamais enregistrés au Royaume-Uni pour faire leurs courses depuis leur canapé. Les ventes en ligne non alimentaires y ont en effet progressé de 14,3% entre les mois de février 2013 et 2014, d'après le baromètre British Retail Consortium - KPMG.

Si l'on exclut l'e-commerce, les ventes non alimentaires en magasin ont sur la période décliné dans la moitié des catégories de produits, parmi lesquelles l'habillement. Au total, le retail a enregistré une baisse de 1% en février. Ces chiffres témoignent donc aussi de l'importance de l'omnicanal pour les distributeurs britanniques. Un phénomène particulièrement marqué dans l'ameublement, dont la part des ventes réalisées en ligne n'a cessé de progresser ces derniers mois, pour atteindre en février un record de 33,5%.

En France, l'e-commerce a enregistré une croissance de 7,8% en février 2014 par rapport à février 2013. Cela fait maintenant huit mois que le secteur a adopté un rythme de croissance avoisinant les 8% (lire l'article L'e-commerce français connait une baisse inhabituelle de son activité entre janvier et février, du 12/03/2014).

Autour du même sujet