Fabius signe avec Alibaba pour y doper les ventes de produits français

L'accord de trois ans signé par le ministre des Affaires étrangères et le géant chinois de l'e-commerce prévoit d'accroître la visibilité des produits tricolores sur les sites d'Alibaba.

Lors d'une visite de "diplomatie économique" de son homologue Wang Yi, le ministre français des Affaires étrangères et du développement international, Laurent Fabius, a signé le 16 mai un accord avec Jack Ma, PDG du géant chinois de l'e-commerce Alibaba, visant à promouvoir les produits tricolores sur ses plateformes marchandes et y accroître leur visibilité. Pendant trois ans, Alibaba accordera aux marchands français "une procédure d'inscription accélérée" sur son site Tmall, ainsi que "des services sur-mesure et un soutien marketing privilégié".

En outre, une campagne de promotion débutera le 19 mai sur les sites d'Alibaba, qui mettra notamment en avant les marques françaises déjà bien connues des consommateurs chinois, comme L'Oréal et Clarins. Ubifrance et l'Agence française pour les investissements internationaux (AFII) se proposent d'accompagner les sociétés françaises souhaitant bénéficier du dispositif pour adresser les 620 millions d'internautes que compte le marché chinois, dont le secteur e-commerce atteignait 200 milliards de dollars en 2012.

Selon Laurent Fabius, "ce protocole d'entente est une excellente opportunité pour que davantage de consommateurs chinois découvrent de nouvelles marques françaises, à travers un système de distribution moderne". Côté Alibaba, le premier bénéfice consiste sans doute à accroître sa notoriété en Occident, alors que le groupe vient de lancer sa procédure d'entrée à Wall Street (lire l'article Alibaba : ce que révèle son document d'introduction en bourse, du 07/05/2014).

Chine / Alibaba