Facebook précise son intérêt pour le paiement en ligne

Le réseau social a créé une filiale Facebook Payments qui laisse imaginer des initiatives prochaines en matière de paiement électronique.

Facebook a créé en Floride une filiale nommée Facebook Payments en décembre 2010, relève "VentureBeat". Cette initiative laisse penser que le réseau social prévoit de s'impliquer encore bien davantage dans le paiement en ligne. Pour l'instant, Facebook reçoit des centaines de millions de dollars par an de la part des annonceurs et opère une activité encore modeste mais en forte croissance avec sa monnaie virtuelle, les Facebook Credits. Avec un tel volume de transactions, les frais de traitement des cartes bancaires s'accumulent vite. La nouvelle filiale pourrait donc ²tisser des liens directs avec les systèmes de paiement de Visa et Mastercard et ainsi contourner les intermédiaires bancaires.


D'autre part, l'enregistrement de Facebook Payements dans plusieurs états suggère que le réseau social va confier à sa filiale le soin de se conformer à la longue liste des régulations locales, une démarche qui avait beaucoup profité à Paypal. Par ailleurs, la rumeur prête depuis longtemps à Facebook l'intention de mettre en place son propre ad network qui viendrait concurrencer AdSense de Google, ce que faciliterait considérablement une activité dédiée au traitement des paiements.


Enfin, "VentureBeat" rapporte que le réseau social désire développer l'e-commerce sur sa plate-forme, d'où l'intérêt d'être en charge des paiements de toutes les ventes en ligne effectuées sur son site. Autant de possibles initiatives qui pourraient préparer le terrain à une concurrence plus frontale avec Paypal.

Facebook / Paiement en ligne