Ghislaine de Chambine (Tarsus) "Le salon B-ecommerce est une extension de Stratégie Clients"

Tarsus, qui organise le salon Stratégie Clients, lui adjoint cette année une section e-commerce. La responsable de B-ecommerce, qui se tiendra du 5 au 7 avril à Paris en partenariat avec le JDN, détaille son positionnement.

JDN. Pourquoi lancer un nouveau salon e-commerce ?

Ghislaine de Chambine. Notre salon Stratégie Clients, consacré à la relation client, dispose déjà d'une section centres d'appels et d'une section marketing. Les études que nous menons auprès des visiteurs de ce salon nous ont montré leur attente pour une nouvelle section, dédiée à l'e-commerce. Nous lançons donc cette année le salon B-ecommerce, qui se déroulera Porte de Versailles en parallèle de Stratégie Clients.

Nous considérons le commerce électronique comme l'une des dimensions de la relation client, qui regroupe tous les moyens d'entrer en contact, de convaincre et de conserver un client. Il existe mille vecteurs pour créer et entretenir ce lien. Internet fait partie des plus importants. Aujourd'hui, une entreprise dont la démarche de relation client n'inclut pas l'e-commerce n'a rien compris.

 

Comment se positionne Becommerce par rapport au salon E-commerce Paris qu'organise Ebusiness Events au mois de septembre ?

Le positionnement de B-ecommerce est beaucoup plus confidentiel que celui du salon d'Alain Laidet et notre objectif n'est absolument pas de le concurrencer. B-ecommerce est un petit projet, une extension de Stratégie Clients, à taille humaine, avec ses thématiques propres. Le visitorat sera sans doute plus professionnel et les sociétés a priori de taille plus importante.

Nous prévoyons néanmoins de toucher tous les aspects du secteur : e-mailing et affiliation, technologies, réseaux sociaux, hébergement Web, logistique, call centers... En outre, nous avons travaillé avec des blogueurs spécialistes de l'e-commerce, qui suivent et vivent l'actualité du secteur au jour le jour, et leur avons confié l'animation des sessions de conférences qui se tiendront en marge des stands.

 

Qui souhaitez-vous attirer ?

Nous attendons une cinquantaine d'exposants et entre 4 000 et 4 500 visiteurs. Une partie d'entre eux seront recrutés via de l'e-mailing et des campagnes de communication chez nos partenaires. En une semaine, nous avons déjà effectué 1 000 pré-enregistrements. L'autre partie viendra de Stratégie Clients, dont les visiteurs auront gratuitement accès à B-ecommerce. Ce salon accueille environ 10 000 visiteurs à chaque édition, dont une moitié de directeurs marketing tout à fait susceptibles d'être intéressés par la dimension de vente en ligne. Enfin, Tarsus a mis en place une cellule de community managers et ouvert des blogs et des pages sur tous les réseaux sociaux pour chacun des salons, afin de créer du buzz.

Community manager / Blogueur