Jérôme Letu-Montois (Comexposium) "E-Commerce Paris 2014 sera placé sous le signe de l'international"

Une zone de démonstration de commerce connecté, un village start-up étendu, un espace carrière, des masterclasses, une soirée pour les VIP marchands... Le directeur du salon dévoile les nouveautés 2014.

JDN. Quelles seront les particularités du salon E-Commerce Paris 2014 ?

letu montois 2 275
Jérôme Letu-Montois, directeur d'E-Commerce Paris © S. de P. Comexposium

Jérôme Letu-Montois. Cette édition sera placée sous le signe de l'international. Tout d'abord parce que nous souhaitons qu'E-Commerce Paris lui-même devienne un événement plus international, dans son offre comme dans sa demande. Il y a une place à prendre en Europe et d'autre part, cela offrira au salon un nouveau critère différenciant par rapport à E-Commerce One-to-One Monaco. Nous avons donc commercialisé l'événement par le biais de nos représentants dans six pays européens. Et cette année, deux salles seront équipées de systèmes de traduction, un premier pas très important pour attirer un visitorat étranger.

Par ailleurs, si nous avons fait de l'international le fil rouge de cette année, c'est aussi parce que ce sujet est au cœur des préoccupations des e-marchands et retailers. Bien sûr, se lancer à l'étranger nécessite d'avoir des reins solides et de procéder par étape. Mais ce n'est pas réservé aux plus grands acteurs. Le middle market français commençant à avoir une belle croissance, attaquer les marchés européens y aiguise les appétits. Comment passer à la vitesse supérieure et aborder un nouveau marché ? Ce sera l'objet des cinq conférences plénières du salon, qui s'attacheront à apporter des réponses et des exemples concrets pour aider les marchands à mieux envisager leur croissance à l'international et à y opérer un commerce connecté le plus efficace possible.


Quoi de neuf du côté des exposants ?

Globalement, vous ne serez pas perdus : même lieu que l'an dernier, mêmes salles de conférences, même zoning, toujours 500 exposants, 300 prises de parole et 30 000 visiteurs attendus. Après le grand renouvellement de l'an dernier et avant notre déménagement l'an prochain dans un nouveau hall, qui sera un plus bel écrin encore pour ce que nous voulons faire, il ne valait pas la peine de tout bouleverser. Toutefois, pour une onzième édition, il est impératif de réinventer le plus de choses possibles afin d'éviter la routine, surtout vis-à-vis de visiteurs particulièrement en recherche d'innovation.

C'est dans cette optique que nous développons avec Cegid un "innovation store" dédié au commerce connecté dans la zone "customer experience". Sur une surface de 100 mètres carrés, nous montrerons aux visiteurs un parcours d'achat, mettrons en scène des nouveautés logicielles, technologiques et marketing d'une bonne douzaine de partenaires. Cette initiative constitue un vrai investissement pour nous, car nous estimons primordial de montrer aux visiteurs que nous avons un temps d'avance.


Vous avez par ailleurs tenu à mettre l'accent sur les start-up...

Elles forment le business de demain, il faut donc les soutenir et leur réserver une vraie place. Le village start-up accueillera pas moins de quarante sociétés, ceci juste à l'entrée du salon. En outre, un nouveau prix leur sera consacré lors des E-Commerce Awards, celui du "Rookie of the Year". Les trois start-up sélectionnées en amont par un jury auront l'occasion de pitcher leur concept et seront départagées en direct par le public.

D'autre part, nous avons monté un espace carrière de 56 mètres carrés en partenariat avec Emploi-ecommerce.com. Il aura vocation à mettre en relation les gens qui cherchent un poste et les employeurs à la recherche de profils, comme Voyages-Sncf.com. L'e-commerce français est un secteur qui recrute. Nous voulons donc miser sur cette tendance de fond et lui servir de caisse de résonance. Emploi-ecommerce.com est en train de faire le tour des grands sites pour proposer à leurs recruteurs d'être présents sur cet espace.


Votre offre de contenus continue elle aussi à s'étoffer...

En effet. Outre les conférences plénières et les ateliers d'exposants, nous allons organiser des "Rookies sessions" durant lesquelles des experts conseilleront les start-up sur une palette de sujets pour les aider à se développer.

Mais nous n'oublions pas qu'E-Commerce Paris doit rester l'événement de France le plus rassembleur possible dans l'e-commerce. Une série de masterclasses s'adressera aux débutants du secteur pour les accompagner sur des problématiques très simples : comment gérer ses e-mailings ? comment travailler son référencement naturel ? comment se lancer sur mobile ?

Plus largement, nous poursuivons notre amélioration de la qualité des contenus, afin d'élever également les profils des visiteurs. C'est sur la qualité du visitorat que nous serons jugés, pas sur la quantité. Il y a encore quatre ou cinq ans, un monde fou se déversait dans le salon et donnait une impression d'énergie fantastique. Mais en réalité, beaucoup de gens arrivaient avec des projets encore très nébuleux. Entre temps, on est passé d'un monde de start-up à un secteur qui s'est professionnalisé, un marché qui s'est concentré, des gens qui sont devenus experts. La conséquence sur le visitorat est très claire : les exposants ont en face d'eux des spécialistes et de véritables porteurs de projets. Tout notre travail consiste donc à proposer à nos visiteurs les contenus et les intervenants qui leur apporteront des réflexions de qualité, des retours d'expérience et des idées pour l'avenir.


Quelles festivités sont prévues cette année ?

Le premier soir, le 23 septembre, se tiendront les E-Commerce Awards. Durant l'apéritif qui suivra, les gagnants et finalistes pourront venir rencontrer journalistes et VIP. C'est dans la foulée qu'aura lieu un grand cocktail dinatoire dans l'espace Electric, sur le toit du hall 7. Il sera cette année dédié au top VIP des e-commerçants et particulièrement à ceux qui sont invités sur E-Commerce One-to-One Monaco. Nous espérons ainsi qu'entre la conférence de la Fevad, la plénière d'ouverture, les E-Commerce Awards et cette soirée, les grands comptes auront envie de venir assister à toute la première journée.


Jérôme Letu-Montois est directeur du pôle E-Business au sein de Comexposium. Après des études en communication, il débute sa carrière en 1990 dans le secteur de la publicité et des relations publiques. Il rejoint le monde des salons en 1992, en collaborant avec les équipes du salon du Marketing Direct. A la suite de cette première expérience, il rejoint Exposium au poste de responsable commercial et travaille sur des salons tels que IPA, Graphitec, Expobois, Equipmag. Il devient directeur commercial en 2001 et s'occupe plus particulièrement du salon International de l'Emballage. En 2011, il rejoint les équipes de E-Business et depuis juin 2012, a la responsabilité du pôle E-Business de Comexposium. A ce titre, il est notamment le directeur d'E-Commerce Paris.

Autour du même sujet