L'e-commerce a pesé 15,5 milliards d'euros en France en 2009


La vente en ligne a souffert de la crise en 2009 mais continue de gagner des parts de marché sur les autres canaux de distribution. Sa croissance devrait atteindre 9% cette année, après 11% en 2009.

La croissance de l'e-commerce en France a été de 11% en 2009 pour atteindre 15,5 milliards d'euros, selon l'étude annuelle de Benchmark Group (éditeur du Journal du Net) : 'Le commerce électronique en France'. En 2010, cette croissance devrait être de 9% pour un marché de 16,9 milliards d'euros.

Si le marché a profité d'une hausse de 9% du nombre d'acheteurs en ligne, il a aussi souffert du ralentissement dû à la crise de la croissance du marché du tourisme. Principal secteur marchand avec un poids de 45% sur le secteur, celui-ci n'a progressé que de 6% en 2009, au lieu de 23% en 2008. "Le contexte économique est néanmoins resté très favorable à l'e-commerce, puisqu'il continue de gagner des parts de marché sur les autres canaux de distribution, et ce sur l'ensemble des secteurs qu'il occupe", analyse Nicolas Garmy, responsable de l'étude.

Le secteur de l'habillement (14,8% du marché) est le plus dynamique. Il gagne 21% grâce aux sites de ventes événementielles et l'ouverture de nouvelles boutiques par les marques et les enseignes de distribution. Celui de l'équipement de maison (4,8% du marché), croît quant à lui de 20%.

Si l'essor de l'Internet mobile est une réalité, il ne profite pas encore aux sites marchands. Le m-commerce ne représente en effet que 1% du chiffre d'affaires des marchands présents sur le créneau. Des résultats qui expliquent que seuls 12% des marchands interrogés par Benchmark Group disposaient d'une application mobile transactionnelle fin 2009. Toutefois, 18% de marchands supplémentaires comptent  se lancer cette année sur ce marché naissant. Toutefois, un marchand sur deux ne prévoit toujours pas de se lancer dans le m-commerce.

Chiffre d'affaires