Napster à l'attaque du marché japonais

Napster s'est allié avec Tower Record, l'une des principales maison de disques japonaise pour proposer un service de téléchargement de musique en ligne. Moyennant un abonnement mensuel de 16,80 dollars, l'internaute pourra télécharger autant de morceaux qu'il le désire dans une base contenant 1,5 million de titres. Cependant, les internautes pourront aussi acheter des morceaux à l'unité, sans être abonnés. Pour le moment, 90 % de la musique proposée provient d'artistes internationaux, mais Napster promet d'ajouter rapidement des artistes locaux à sa sélection. La firme vise un million de souscripteurs à son offre d'ici trois ans, et un million de téléchargements uniques d'ici mars. En outre, l'opérateur mobile qui domine le marché japonais, NTT DoCoMo a pris une participation de 42 % dans Tower Record et prévoit de fournir de plus en plus de terminaux compatibles avec l'offre Napster. Actuellement, le marché de la musique au Japon est dominé par KDDI, l'un des principaux opérateurs mobile du pays.

Annonces Google