Commerce physique : le plan d'attaque de Paypal Multiplier les synergies multicanales

la boutique diy repère l'utilisateur avec where
La boutique DIY repère l'utilisateur avec Where © Paypal

Cette fois-ci, l'utilisateur a placé un barbecue dans sa whishlist sur Paypal Wallet, qui permet de créer des listes de vœux non spécifiques à un marchand. Le lendemain, l'acheteur passe à côté d'une quincaillerie qu'il a mentionnée comme l'un de ses magasins préférés. Grâce au service de géolocalisation de commerces Where racheté par Paypal en avril, couplé au moteur de shopping local Milo acquis en décembre 2010, la quincaillerie lui envoie une notification en push pour lui signaler qu'elle a ce produit en stock et lui propose une promotion.


L'utilisateur le sélectionne et remarque qu'il peut aussi bénéficier dans cette boutique d'une carte-cadeau offerte par sa mère, qu'il avait complètement oubliée. Il entre dans le point de vente, scanne le code-barre sur le barbecue lui-même grâce à la techno Red Laser, rachetée en juin 2010 par Paypal. Il accède ainsi à la fiche produit détaillée du produit, tirée de l'inventaire du magasin.


le récapitulatif de l'achat sur paypal wallet
Le récapitulatif de l'achat sur Paypal Wallet © Paypal

L'application additionne les coupons et promotions qui s'appliquent, le consommateur est convaincu. Seulement, il ne souhaite pas transporter lui-même le barbecue. Il indique vouloir se faire livrer "à la maison", sélectionne une méthode de paiement, paie sur son mobile sans passer par la caisse du magasin et s'en va.

 

Le reçu apparaît dans Paypal Wallet, affichant notamment combien d'argent le client a économisé et combien de points de fidélité il a gagné. Là encore, il peut changer de méthode de paiement après-coup. Au bas du reçu, le marchand lui propose un produit supplémentaire basé sur son comportement d'achat. Le client décide de l'ajouter à sa commande. Une version updatée de Paypal Wallet s'affiche.

Paypal / Moyens de paiement