Pecheur.com en ordre de marche pour attaquer l'international

L'e-marchand compte sur l'international pour s'assurer une croissance de 40% l'an prochain. Depuis sa nouvelle plateforme logistique, il va dérouler des versions étrangères de son site.

Pecheur.com, qui livre déjà dans 54 pays depuis son site français, est sur le point de lancer une plateforme multilingue. Le site en anglais sera mis en ligne d'ici le 21 septembre et couvrira les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l'Allemagne, les Pays-Bas et l'Europe de l'Est. Il sera rejoint huit jours plus tard par un site italien, puis par un site espagnol début octobre. L'e-commerçant d'articles de pêche et de chasse compte ensuite décliner son site anglais pour chacun des pays qu'il adresse, au rythme de cinq langues par an.


En 2011, 5% des commandes de Pecheur.com provenaient de l'étranger. Une part montée à 6,5% depuis, le site marchand ayant entre temps ouvert de nouveaux pays et optimisé ses délais de livraison à l'international. L'e-commerçant espère que d'ici 10 ans, l'international représentera 50% de ses ventes. "Etant donné que notre chiffre d'affaires domestique enregistre toujours une belle croissance, atteindre cette répartition des ventes va prendre un certain temps temps", souligne le fondateur et PDG, Olivier Bernasson.


Les revenus du site marchand, de 9,5 millions d'euros en 2011, devraient atteindre 11 à 12 millions cette année. Déjà à l'équilibre l'an dernier, Pecheur.com devrait commencer à dégager une rentabilité plus importante cette année. "En 2013, nous espérons que l'international contribuera largement à porter notre croissance totale à 40% ou 50%."


Or tous ces marchés continueront d'être livrés depuis l'Auvergne. Dans l'immédiat, l'e-commerçant s'équipe donc. Il intégrera en effet une nouvelle plateforme logistique dans le courant du mois d'octobre, qui pourra supporter la montée de l'activité jusqu'en mai 2014. Date à laquelle il s'installera dans un nouveau bâtiment dont la construction débutera l'an prochain.


L'entrepreneur mise également sur un autre levier de croissance : les médias sociaux. Animant déjà une communauté active sur Facebook, l'e-commerçant compte accélérer encore en intégrant à son site l'open graph du réseau social, avec l'aide de l'agence 24h00-Boosket. A partir de fin octobre, les clients de Pecheur.com disposeront sur le site marchand d'un espace personnalisé où figureront des informations remontées de leur page Facebook et sur lequel ils pourront indiquer les lieux où ils pêchent, montrer leurs articles de pêche ou encore partager des actualités. Ces espaces permettront également au site de leur pousser des messages personnalisés. "Dans un second temps, nous travaillerons à multiplier les passerelles entre Pecheur.com et Facebook", ajoute Olivier Bernasson. L'objectif : faire du réseau social une source de trafic significative alternative à Google.

Rentabilité / Chiffre d'affaires