Portrait du petit e-commerçant en 2010 Une fois sur deux, un complément d'activité

Dans 49 % des cas, l'activité de vente en ligne exercée par les clients d'Oxatis interrogés constitue leur activité professionnelle principale. Pour l'autre moitié d'entre eux, il s'agit d'un complément à leur activité professionnelle.

Dans ce deuxième cas de figure, les répondants sont à 37 % des commerçants, qui utilisent donc le commerce électronique comme un canal de distribution supplémentaire. "Ces chiffres démontrent que l'e-commerce n'est pas une menace pour le commerce", analyse Marc Schillaci.


Activité professionnelle principale des clients Oxatis pour qui l'e-commerce est un complément
Source : Oxatis, Médiamétrie, janvier 2011
Commerçant37 %
Cadres d'entreprise13 %
Employés d'entreprise8 %
Artisan7 %
Ouvriers qualifiés, non qualifiés, ouvriers agricoles...7 %
Chef d'entreprise de 10 salariés et plus6 %
Employé agriculteur4 %
Professions de l'information, arts et spectacles4 %
Professions libérales3 %
Professions intermédiaires d'entreprise3 %
Employés civils, agents de services de la fonction publique3 %
Professions intermédiaires de la santé et du social2 %
Contremaîtres, agents de maîtrise2 %
Professeurs en lycée d'enseignement général1 %
Clergé, religieux1 %
Cadres de la fonction publique1 %
Professeurs des écoles, instituteurs1 %
Professions intermédiaires de la fonction publique1 %

Autour du même sujet