Prêts aux e-commerçants : Kabbage grossit encore, eBay et Amazon se préparent

Kabbage lève 75 millions de dollars de dette pour prêter aux e-marchands, tandis qu'eBay et Amazon peaufinent des programmes de prêt concurrents.

Les banques et autres sources de prêts habituelles des marchands américains se montrant particulièrement frileuses depuis la crise financière de 2008, un espace s'est progressivement créé, aux Etats-Unis, pour des sources de financement alternatives.

En particulier, la start-up américaine Kabbage, qui prête de l'argent aux e-commerçants, vient de lever 75 millions de dollars de dette auprès de Victory Parc Capital et Thomvest Ventures, somme qui servira à financer ces avances. Kabbage prête en effet aux marchands désirant vendre sur les marketplaces d'eBay, Amazon et Etsy, mais auxquels les banques n'accepteraient pas de prêter. Beaucoup d'entre eux sont en effet de très petites structures qui ne rentrent pas dans les critères des banques et ne veulent pas mettre dans la balance leurs biens personnels, comme leur maison, pour être éligibles à un prêt bancaire. Kabbage leur donne donc un accès rapide et simple à du capital.

Pour déterminer la performance de ces structures, la société utilise des dizaines de sources de données différentes (historique des ventes et des crédits, audience et avis clients, prix et inventaire en stock) et les compare à leurs concurrentes. Elle a déjà procédé à 60 000 avances, dont les deux tiers l'an dernier, et table sur 100 000 prêts en 2013. Kabbage, qui avait déjà levé 56 millions de dollars au total, a de plus récemment étendu ses activités au Royaume-Uni.

Du côté d'eBay, sa filiale de paiement électronique Paypal, qui prête déjà de l'argent aux cyberacheteurs, vient également de commencer à financer des marchands présents sur la place de marché eBay.com. Un programme de financement pilote a déjà été expérimenté au Royaume-Uni par quelques e-marchands présélectionnés et sera testé aux Etats-Unis dans le courant de l'année, a annoncé la société le 2 avril.

Enfin, Amazon pourrait lui-aussi lancer bientôt un service concurrent. Durant l'automne 2012, l'e-commerçant américain avait déjà envoyé aux vendeurs les plus performants de sa marketplace des propositions de prêt pour leur permettre d'acquérir davantage de stock à l'approche de Noël (lire l'article Amazon lance un programme de prêts pour ses vendeurs, du 01/10/2012). Les analystes s'attendent à ce que le programme Amazon Lending fasse l'objet d'un déploiement plus massif dans les mois à venir.

Amazon / EBay