Qu'arrive-t-il à Cdiscount ? Mais qu'arrive-t-il à Cdiscount ?

Après 10 ans dans le groupe Casino - et 10 ans dans le rouge - Cdiscount se déclare rentable. Quelle est sa stratégie actuelle ? Quelles synergies existe-t-il avec le groupe de distribution ? Enquête.

 

Cdiscount, qui a perdu de 10 à 20 millions d'euros environ par an pendant une dizaine d'années, aurait enfin atteint l'équilibre. "Sur l'année 2009, notre chiffre d'affaires s'élève à 840 millions d'euros HT et nous sommes rentables", affirme Emmanuel Grenier, président du directoire du site marchand. Les analystes évoquent un résultat net 2009 de 5 à 6 millions d'euros sur le périmètre français, qui ne prendrait pas en compte les lourdes pertes subies sur les marchés britanniques et allemands.

 

Comptes de Cdiscount (en millions d'euros)
Exercice clôturé le...31/03/200831/03/200731/03/200631/12/2003
Source : Diane / Bureau Van Dijk
Chiffre d'affaires670,4547,4522,8194,7
Résultat net- 10,8- 12,5- 22,2- 7,4


A titre de comparaison, Pixmania, dont le chiffre d'affaires atteindra 880 millions d'euros sur son exercice s'achevant fin avril 2010, dont 300 millions en France, revendique depuis deux ans un résultat net compris entre 1,3 et 1,5 % de ses ventes. Rue du Commerce, qui au premier semestre de son exercice 2009-2010 (du 1er avril au 30 septembre 2009), publiait un chiffre d'affaires de 139,1 millions d'euros, perdait 700 000 euros mais affirmait prévoir d'être profitable sur l'ensemble de l'exercice.

 

Si Casino, majoritaire dans le capital de Cdiscount depuis 2000, finance depuis toujours les pertes de l'e-commerçant, cette logique de course à la part de marché est sans doute la plus poussée du Web marchand français. Cette fuite en avant se nourrit d'une guerre des prix minimisant les marges du discounter tout en alimentant sa croissance. Le site réalise ainsi la performance de maintenir une croissance à deux chiffres alors que son chiffre d'affaires est déjà le plus haut du BtoC hexagonal en ligne (hors tourisme). Ses concurrents lui reconnaissent d'ailleurs une réussite commerciale incontestable. Mais combien de temps pourra encore durer cette cadence infernale ? "Le rythme de croissance rentable que nous avons aujourd'hui nous convient bien", assure Emmanuel Grenier.

CDISCOUNT