Pourquoi Samsung Pay pourrait d'emblée dépasser Apple Pay

Samsung Pay 0315 Le fabricant a dévoilé le système de paiement mobile qui équipera bientôt ses Galaxy S6 et S6 Edge. La technologie utilisée est bien plus répandue que le NFC d'Apple Pay.

Samsung a présenté le 1er mars au Mobile World Congress de Barcelone sa réponse à Apple Pay, le système de paiement mobile de son grand rival. Samsung Pay sera lancé au deuxième semestre 2015 aux Etats-Unis, sur les Galaxy S6 et Galaxy S6 Edge. Et il dispose déjà d'un atout considérable : être "compatible avec plus de points de vente que n'importe laquelle des solutions concurrentes, via une seule application".

Si Samsung peut d'emblée promettre un système de paiement mobile d'une portée bien supérieure à celle d'Apple Pay, c'est parce qu'il fonctionnera en magnetic secure transmission (MST). Choisie par la société LoopPay, que Samsung vient d'acquérir, cette technologie a en effet le mérite d'être compatible avec 90% des lecteurs de cartes bancaires à piste magnétique, c'est-à-dire ceux qu'utilisent déjà les commerces américains. Concrètement, la coque pour smartphones de LoopPay transforme l'ordre de paiement en courant magnétique et l'envoie au lecteur de carte habituel du marchand. A contrario, le NFC part quasiment de zéro puisqu'il nécessite d'équiper les marchands en capteurs NFC. Samsung Pay pourra également utiliser cette technologie, mais Apple Pay se limite au seul NFC. Ce qui permet à LoopPay d'affirmer qu'actuellement aux Etats-Unis, son système peut être employé dans plus de 10 millions de points de vente (90% du marché), contre 220 000 boutiques pour Apple Pay (3%).

Côte à côte avec Google Wallet ?

Côté sécurisation des données, Samsung Pay sera protégé par Knox (le système de sécurité mobile d'entreprise du fabricant), par un lecteur d'empreinte digitale et par un dispositif de "tokens" : plutôt que de transmettre à chaque transaction le numéro de carte bancaire de l'acheteur, c'est un "jeton" utilisable une seule fois qui servira à valider le paiement.

Porteur de belles promesses, Samsung Pay risque en revanche d'apporter une certaine confusion chez les utilisateurs d'Android. Google essaie en effet de faire adopter son propre système de paiement mobile, Google Wallet. Or son acquisition récente de Softcard, homologuée par Verizon, AT&T et T-Mobile USA, devrait l'aider à faire installer Google Walletnativement sur les smartphones Android. Il est donc possible qu'à l'avenir, les téléphones Samsung intègrent par défaut à la fois Google Wallet et Samsung Pay.

Moyens de paiement / M commerce